Telex / News Express 16 juillet 2009

Stratégies Channel

La Commission Européenne VS des fabricants d’écrans LCD – 1,5 milliard d’applications téléchargées en un an sur App Store – Software AG en passe de reprendre IDS Scheer – Blue River System obtiendrait un sursis – Acer joue la carte Nero 9 Essentials.

La Commission Européenne ouvre une enquête contre des fabricants d’écrans LCD
La Commission européenne a quelques grands fabricants d’écrans LCD dans le collimateur. Elle a annoncé le 13 juillet dernier avoir ouvert une enquête, suite à une procédure entamée en 2007 et concernant une possible entente sur les prix entre divers industriels du secteur, notamment Philips et LG qui ont admis être visés par la dite enquête (les autres ne se sont pas encore manifestés et le communiqué de la Commission ne fournit pas de noms). En tous cas, l’ensemble des sociétés concernées ont reçu à ce jour un courrier expliquant par le menu les reproches qui leur sont adressés. Les fabricants ont désormais quelques semaines pour répondre aux accusations d’entente sur le prix, avant que la Commission ne se repenche sur la question et décide d’éventuelles sanctions. La récente condamnation d’Intel prouve qu’elle ne plaisante pas avec ce genre de dossiers.

App Store : 1,5 milliard d’applications téléchargées en un an
Un an seulement après l’ouverture du kiosque de téléchargement d’applications pour iPhone et iPod touch, Apple fait les comptes d’App Store. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça marche : plus d’1,5 milliard de programmes (gratuits ou payants) ont ainsi été téléchargés au cours des 12 derniers mois, au sein d’un catalogue qui ne cesse de prendre de l’ampleur (plus de 65 000 applications seraient à ce jour disponibles, contre environ 500 au début et pas moins de 10 000 développeurs sont référencés dans l’iPhone Developer Program). Une jolie manne pour la firme de Cupertino qui, rappelons-le, récupère 30 % des revenus générés par les ventes sur App Store (les 70% restant étant restitués aux développeurs, apparemment pas toujours à vitesse grand V, si l’on en croit une polémique apparue au début de l’été). Un tel succès est à l’origine du développement de portails de contenus parmi les constructeurs et éditeurs, de Nokia avec son Ovi Store à Google avec son Android Market, en passant par la Windows Market Place de Microsoft ou l’App World de RIM Blackberry.

Fusion en vue pour Software AG et IDS Scheer
Quand un éditeur allemand de logiciels d’infrastructure métier discute sérieusement avec un spécialiste des solutions de management par les processus (BPM), cela donne quoi ? Une fusion en perspective… Une fusion-absorption même, d’IDS Scheer au sein de Software AG, qui devrait se concrétiser en septembre prochain, si les autorités de régulation de la concurrence ne trouvent rien à redire… Software AG a en effet déposé une offre de rachat pour 15 euros par action, soit une valorisation d’IDS Scheer supérieure à 485 millions d’euros. Pour Software AG,  le but est de marquer son territoire et de disposer d’une offre de poids dans la modélisation, l’implémentation et le contrôle des processus métier. Il ne s’agit pas d’un raid hostile, dans la mesure où les deux fondateurs d’IDS Scheer (A-W Scheer et A. Pocsay), actionnaires à hauteur de 48% du capital de l’entreprise, soutiennent l’opération qui permettra à Software AG, si elle va à son terme, de franchir le seuil symbolique du milliard d’euros de chiffre d’affaires.

Blue River System obtient un sursis ?
Selon nos confrères de Channel News, le grossiste toulousain Blue River System, qui était en cessation de paiement depuis début juillet, aurait obtenu du Tribunal de Commerce de Toulouse une période d’observation de six mois afin de reprendre du poil de la bête. Et selon nos confrères l’entreprise créée et managée par Georges Boubay et Mireille Leforner, qui comptait plus d’une trentaine d’employés au début de l’année, aurait reconstitué aussitôt un stock autour des produits de partenaires clés.

Nero 9 Essentials intégré à tous les ordinateurs de bureau du groupe Acer
Tous les ordinateurs de bureau des marques Acer, Gateway, Packard Bell et eMachines, soit les quatre marques du groupe Acer, vont recevoir une version OEM de la suite logicielle de Nero en compagnie de Windows 7 au quatrième trimestre de cette année.