RueDuCommerce se met à la page…

Stratégies Channel

L’un des leaders du e-commerce français, en informatique et produits numériques principalement, vient d’acquérir un concurrent, et pas des moindres : Alapage. Racheté auprès de France Télécom qui avait indiqué vouloir s’en séparer, ce nouveau site de la galaxie RDC offre à celui-ci un accès plus important aux produits culturels (musique, DVD, jeux vidéo, etc.) ainsi qu’à des catalogues complémentaires aux siens. De quoi lui permettre de gonfler un peu plus son audience, chiffrée récemment aux environs des 8 millions de Visiteurs Uniques par mois, qui devrait lui permettre de consolider sa place au top 10 du e-commerce en France, face à des Amazon, Pixmania, Fnac et quelques autres.

Gauthier Picquart, charismatique PDG de RueDuCommerce et pionnier du e-commerce à la française, a fait une belle affaire, bien qu’on ne connaisse pas officiellement le montant du chèque qu’il a du signer : le rachat d’Alapage, l’un des sites de e-commerce du groupe France Télécom dont l’opérateur téléphonique voulait se séparer depuis quelques mois.

Le spécialiste de la vente de produits high tech et de loisir numérique sur la toile (320 millions d’euros de chiffre d’affaires sur le dernier exercice), poursuit de la sorte sa diversification. Celle-ci l’avait vu précédemment étendre son catalogue à des domaines élargis (mode, maison, électroménager, beauté, bricolage, jeux/jouets, sport, …). La reprise d’Alapage.com c’est en effet un portefeuille de quelques milliers de clients, dont beaucoup d’abonnés au FAI Wanadoo/Orange, mais c’est surtout un accès à un domaine ô combien concurrentiel : celui des produits culturels (livres, musiques, DVD, jeux vidéo,…). 

C’est par voie de communiqué que RueDuCommerce et son PDG ont annoncé “avoir signé auprès de France Telecom e-commerce, filiale du groupe France Telecom, un contrat portant sur l’acquisition d’actifs du site Alapage.com“. Ces actifs comprennent l’adresse Internet, la marque et certains contrats et droits de propriété intellectuelle. Le communiqué qui évoque la volonté du groupe RDC d’être “l’acteur de référence de la consolidation du marché du e-commerce“.

La reprise d’Alapage sera effective au 1er septembre prochain et devrait permettre à RDC d’ajouter pas moins de 2 millions de VU par mois aux 6 millions qui formaient jusqu’ici son audience.  Et, mine de rien, c’est déjà la troisième acquisition de Gauthier Picquart auprès de France Télécom, puisqu’il s’était déjà emparé en mars dernier des sites Clust et TopAchat.