Cas : les micro-casques Jabra plébiscités par les collaborateurs de Cisco en France

Stratégies Channel

A l’occasion du réaménagement de ses bureaux français, dans les hauts de Seine, Cisco a choisit d’équiper ses collaborateurs avec les micro-casques GN 2100.
GN Netcom, spécialiste et l’un des deux leaders mondiaux en matière de solutions audio mains-libres innovantes, a été sélectionné par Cisco pour équiper la totalité de ses collaborateurs en France. Soit près de 600 personnes basées essentiellement à Issy-les-Moulineaux, dans les hauts de Seine.

Existant et choix de la solution

En 2009, Cisco décide de repenser et d’optimiser sa surface de travail. Les espaces sont décloisonnés et plusieurs ‘cubicles’, des modules ‘open space’ ouverts à hauteur d’homme, sont mis en place. Seules les salles de réunion, les postes de direction et les postes jugés sensibles restent des bureaux fermés. Le choix se porte sur les micro-casques Jabra pour répondre à plusieurs objectifs tels que l’amélioration de la qualité des conversations téléphoniques, la généralisation de l’utilisation des “visio conférences” sur les postes de travail, et faciliter l’usage des solutions softphones pour les itinérants.

« Un poste de travail minimum aujourd’hui, c’est l’association d’un ordinateur et d‘un téléphone. Nous voulons équiper nos équipes avec les meilleurs outils pour optimiser leur productivité mais aussi leur confort. Le complément naturel s’est révélé être le casque, et GN Netcom nous a surpris par le nombre d’avantages supplémentaires possibles.» explique François Moïse en charge de l’activité Communications Unifiées et Collaboration chez Cisco.


La solution adoptée et mise en place

Le choix de Cisco s’est porté sur les micro-casques filaires GN 2100. Et chacun de ses employés dispose d’un casque qui lui est propre. Il est essentiellement utilisé en liaison directe sur le port USB de chaque ordinateur portable qui gère également les services de voix et de vidéos embarquées.

Cette solution a été adoptée par une majorité de collaborateurs car elle permet à chacun une mobilité maximale au sein même du bâtiment ou à partir de n’importe quel accès distant (à la maison, dans une autre filiale ou en déplacement via un accès public sécurisé).

« Les micro-casques répondent aux besoins de l’ensemble des collaborateurs d’une entreprise, différentes études démontrent qu’à partir de 2 heures de communications téléphoniques par jour leur usage est recommandé ! » commente Joël Hamon, directeur général de GN Netcom.

Il apporte un bénéfice réel pour s’isoler des bruits extérieurs lors d’une communication téléphonique, ce qui est souvent l’un des premiers reproches porté à l’encontre des espaces décloisonnés. Le micro-casque sélectionné par Cisco comprend un micro antibruit, ainsi les personnes en ligne n’entendent pas les bruits environnants et l’interlocuteur peut se concentrer sur la conversation : le confort d’écoute est tel que le bruit ambiant est atténué.

« Les micros-casques sont confortables à porter, simples et faciles à utiliser, et ils veillent à une position de travail ergonomique et améliorée: ce qui réduit les risques de troubles musculo-squelettiques et d’autres douleurs. Une étude démontre que l’utilisation d’un casque-micro diminue de 41% les tensions et la charge éprouvée dans le cou et les épaules.» ajoute Joël Hamon.
Le confort et la qualité d’écoute sont améliorés, les personnes en charge du projet chez Cisco souhaitaient faire bénéficier les utilisateurs d’une qualité audio lors de l’utilisation des solutions softphones sur PC en évitant les parasites fatigants et perturbants.


Pour une efficacité accrue

Comme beaucoup d’entreprises, le contexte économique difficile a conduit Cisco à limiter les déplacements géographiques de ses équipes. L’amélioration des postes de travail, mobiles ou fixes, par l’addition de webcams et de micro casques les a transformés en espaces de vidéo conférences légères et a nettement optimisé les couts de transport et de communications téléphoniques.
« Chez Cisco, on est généralement assez friands de nouvelles technos… » confie l’un des collaborateurs. L’arrivée des micro-casques a favorisé l’adoption de technologies additionnelles… les communications via PC se développent très largement. La qualité audio n’est plus un frein et l’économie des coûts téléphoniques invite à en abuser sans scrupules

« Qui n’a jamais patienté en ligne ?, ajoute Joël Hamon, ou assisté à une conférence interminable, dont seuls 10% étaient intéressants ? Le micro casque permet, explique-t-il, à l’utilisateur de vaquer à ses occupations durant une conversation et de gagner ainsi, à la fin de la journée, un temps significatif. »

Les casques-micros de GN Netcom offrent en effet une liberté suffisante pour transformer chaque discussion téléphonique en un entretien face à face, avec toutes les possibilités de suivre son activité durant la conversation et donc, tout au long de la journée, de gérer plusieurs tâches de manière confortable, aisée et sécurisée.


Partenaires technologiques

Selon GN Netcom, Cisco est rompu à ses technologies, les casques et micro casques du spécialiste danois étant à son catalogue depuis plusieurs années. En outre, GN Netcom fait partie des partenaires technologiques de Cisco et propose donc des casques totalement compatibles avec ses solutions. C’est notamment le cas pour l’offre des Communications unifiées de Cisco.
« Les solutions de communications unifiées et de collaboration Cisco permettent une optimisation des usages de la voix et de la vidéo tout en apportant à chacun un gain important d’efficacité. Le micro casque est un allié indispensable à notre offre, et nos collaborateurs en sont les premiers utilisateurs. » conclut François Moïse de Cisco.