Tandberg lance une solution de vidéoconférence adaptée aux attentes et au budget des PME

Produits & Services

Le norvégien Tandberg – le spécialiste de la vidéoconférence, pas celui qui travaille dans le stockage – vient de lancer sur le marché une solution spécialement conçue et adaptée au marché SMB : le Quick Set C20, soit un système de communication visuelle de haute qualité mais à un prix accessible pour les entreprises de petite et moyenne tailles.

Comme les budgets pour voyages d’affaires ont été réduits comme neige au soleil depuis l’avènement de la crise économique mondiale, de plus en plus d’entreprises, les grandes comme les petites, se sont mis en quête de solutions de vidéoconférence afin de communiquer aisément avec des interlocuteurs dans le monde entier.

Si les grandes structures à taille mondiale sont depuis longtemps adeptes de la vidéoconférence et de la téléprésence, les petites et moyennes structures n’ont réellement initié le mouvement que depuis quelques mois, la crise et le succès de solutions PC-to-PC à la mode Skype aidant. Et la variable décisionnelle la plus importante pour ces PME est plus que jamais le tarif. D’où la nécessité pour les fabricants du domaine d’adapter leurs solutions et leur tarification à cette cible.

Face à Polycom et LifeSize, notamment 

Dans le concert des fabricants présents sur le marché, on connait le leader Polycom – particulièrement bien implanté sur le marché français et dont la gamme est large et convaincante- ou encore LifeSize (particulièrement bien placé sur le segment SMB).  Il manquait au norvégien Tandberg une offre à la hauteur de l’enjeu… C’est désormais chose faite.

Expliquant que ce sont justement les PME qui sont appelées à conduire la reprise économique tant attendue, Tandberg a conçu à leur attention le Quick Set C20, une solution de vidéoconférence HD (1080p) se composant d’un codec idoine (C20, d’où le nom du produit), d’une caméra 1080p à 30 images/s avec zoom 4x, d’une télécommande et d’un microphone. 

Simple à installer et à utiliser, le produit peut se connecter à n’importe quel écran HD afin d’offrir en quelques secondes des fonctions de vidéoconférence de bon aloi, sans mettre en péril la trésorerie des PME.  Il suffit très concrètement de relier la caméra, l’écran, le cordon d’alimentation, le câble réseau et le microphone pour communiquer en vidéo avec ses collègues à distance, clients ou fournisseurs dans le monde entier.

Une version plus évoluée, baptisée Quick Set C20plus, est elle dotée d’une caméra avec zoom 12x et permettant de basculer à l’envi entre les modes 1080p30 et 720p60. 

Double écran pour utilisateur pas à cran…

Chacun des deux modèles peut en outre être connecté à deux écrans afin d’améliorer le partage et l’expérience multimédias. Compatibles avec la Tandberg Management Suite (gestion du parc vidéo) et avec le MCU HD afin de mettre sur pied des conférences multipoints (une mise à niveau du logiciel est prévue pour ce faire dans les prochaines semaines), les Quick Set C20 et C20Plus de Tandberg  sont d’ores et déjà disponibles aux tarifs respectifs de 7200 € HT et 9000 € HT.

Pourquoi les PME ? Pourquoi pas…

Tandberg justifie son approche du SMB par le fait que les PME représentent pas moins de 90 % de la force de travail mondiale. Qu’elles s’intéressent plus que jamais aux nouvelles technologies de communication dans le but de réduire leurs dépenses opérationnelles tout en renforçant leur productivité.  Tandberg ajoute que le temps où les petites entreprises voyaient dans la vidéoconférence un outil cher et de ce fait réservé aux seul grands groupes internationaux est révolu. A l’appui de ce credo, le fabricant norvégien cite en exemple le cabinet d’architecte « Swanke Hayden Connell Architects » (un de ses clients comptant 350 employés) : « La vidéoconférence nous libère totalement des frontières pour collaborer pleinement sur nos projets », explique David Hughes, CEO de cette PME. « Elle a remarquablement dynamisé notre productivité et je regrette que nous ne l’ayons pas utilisée plus tôt. »

Pour sa part, Roopam Jain, analyste principal Conferencing & Collaboration chez Frost & Sullivan, justifie la stratégie adoptée par Tandberg : « Les PME travaillent de plus en plus à distance », souligne-t-il, avant d’ajouter : « Elles ont donc davantage besoin de solutions de conférence efficaces pour leurs activités courantes. La vidéoconférence est très efficace, mais elle exigeait jusqu’ici des ressources et des équipements hors de portée des PME. Le Quick Set C20 de TANDBERG est unique car c’est une solution de vidéoconférence haute définition abordable et facile à installer, deux points essentiels pour les structures dont les ressources informatiques sont limitées. Sans oublier que pour bénéficier de nouvelles fonctionnalités, il n’est pas indispensable d’acheter de coûteux équipements : il suffit de mettre à jour le logiciel. »