L’annonce des nouveaux iPhone: d’un “S” qui veut dire “Speed”

Stratégies Channel

Si vous avez suivi sur Gizmodo (ou ailleurs) le compte-rendu “live” de la Worlwide Developer Conferance ou WWDC d’Apple à San Francisco, vous savez notamment deux choses: d’une que – malgré l’espoir des fans d’Apple – Steve Jobs n’a pas montré le bout du nez , deux que la firme de Cupertino a lancé, à côté de nouveaux MacBooks, de la version finalisée de Safari 4 et de Snow Leopard (la nouvelle mouture de Mac OS X tant attendue), ce que Gizmodo avait évoqué quelques heures plus tôt… Soit la sortie d’un nouveau iPhone, plus puissant et plus rapide, avec un nouvel OS mobile, tandis que le tarif du modèle 3G précédent (en configuration 8 Go) voit son prix baisser.

Roulements de tambours à San Francisco pour la WWDC et floraison attendue de nouveaux produits, mais point de Steve Jobs à l’horizon…
En revanche, le lancement annoncé de Snow Leopard, de Safari 4, la sortie de nouveaux portables Macbooks et, last but not least, la confirmation d’un nouvel iPhone !

Cette troisième génération du smartphone favori de milliers d’utilisateurs dans le monde s’accompagne d’un nom de modèle attendu (voir nos éditions précédentes): l’iPhone 3GS. Non pas un hommage à la vieille Citroën, pour faire pièce à la DS de Nintendo. Ici “S” ne veut pas plus dire “Screen” (écran), mais “Speed” (vitesse) en anglais. Le nouveau smartphone d’Apple est en effet plus performant intrinsèquement et en outre doté du nouvel OS “mobile iPhone 3.0”. De quoi, selon Philip Schiller (l’orateur à l’occasion du Keynote),  de gagner sensiblement en puissance et en performances. En réalité, il n’y aura pas un mais deux modèles: soit un modèle offrant 16 Go de capacité de stockage pour un prix de 199 dollars (environ 145 euros) et un modèle 32 Go à 299 dollars (soit environ 216 euros).

Selon les premiers éléments fournis par la firme de Cupertino, ce nouvel iPhone 3G S serait deux fois plus rapide que l’actuel iPhone 3G. Et surtout – les utilisateurs actuels d’iPhone me comprendront – il est beaucoup plus endurant. Il se voit en effet doté d’une batterie au souffle moins court, en plus d’un nouvel appareil photo autofocus 3 mégapixels “haute qualité” (certains smartphones asiatiques vont d’ores et déjà beaucoup plus loin en la matière). Mais le nouvel appareil offre en plus une fonction aisée d’enregistrement vidéo ainsi qu’un d’outil de contrôle à la voix.

L’arrivée du nouvel OS mobile apporte à cet iPhone GS une centaine de “nouvelles” fonctionnalités, telle que l’option copier-coller de texte. Et puis, bien évidemment, il s’appuie sur l’immense logithèque rapidement constituée au sein de l’App Store, qui revendique pas moins de 50 000 applications à son catalogue (contre beaucoup moins chez les concurrents a dit Apple).

Quant à la disponibilité, elle sera assurée sur le territoire américain dès le 19 juin prochain, via le réseau AT&T. Les autres pays, dont la France, arriveront peu de temps après et ce, via tous les opérateurs commercialisant aujourd’hui l’iPhone 3G (l’exclusivité d’Orange étant, comme on le sait, tombée en justice). A noter que le nouveau modèle d’entrée de gamme est l’iPhone 3G à 8 Go (modèle actuel) qui sera proposé sous les 100 dollar, à 99 dollars exactement (soit environ 71euros).