IBM puise dans sa tirelire pour aider les initiatives européennes en déploiement d’infrastructures intelligentes

Stratégies Channel

Près d’ 1,5 milliard d’euros (ou 2 milliards de dollars US), sur les 3,7 milliards de son programme mondial de financement, débloqués par Big Blue afin d’accélérer les initiatives de déploiement d’Infrastructures Intelligentes en Europe.

Ce n’est pas une petite somme qui risque de passer inaperçue… IBM a ainsi annoncé à la toute fin du mois de mai  sa décision de débloquer jusqu’à 1,5 milliard EUR (soit 2 milliards USD) afin de financer des initiatives dans le cadre de projets de relance économique européens au travers d’IBM Global Financing, la branche d’IBM spécialisée dans les solutions de financement informatique.

Une annonce faite suite à la mise à disposition d’un montant atteignant jusqu’à 1,5 milliard qui avait été signifiée par IBM le 30 avril dernier pour soutenir les premiers programmes de relance économique américains. Par ailleurs, Big Blue a également annoncé son intention de débloquer environ 740 millions d’euros supplémentaires pour soutenir des projets similaires dans la région Asie-Pacifique et l’extension du périmètre d’intervention nord-américain en y incluant des financements sur le territoire canadien. 

John Callies, Directeur Général d’IBM Global Financing, a expliqué : « Il existe une grande interconnexion entre les Etats. Même si les divers plans de relance adoptés par les différents pays ont pour vocation de protéger leurs propres économies, seul un rapprochement des économies nous permettra de sortir ensemble de la crise. Dans ce contexte, IBM Global Financing étend son programme de relance par le financement aux pays d’Europe et d’Asie Pacifique afin de soutenir une reprise mondiale. »

IBM préciser qu’une part substantielle des 3,7 milliards d’euros sera affectée au financement (si possible selon les pratiques de financement locales) de projets dans le domaine des technologies de pointe qui s’adressent à des clients disposant des crédits nécessaires. Le financement pourrait revêtir l’une des formes suivantes :
–       Taux attractifs et possibilités de financement flexibles,
–       Différés de paiement,
–       Facilités de prêts aux entreprises offrant des lignes de crédit structurées,
–       Plans de financement de projets ciblés permettant aux clients d’adapter leurs paiements à leurs prévisions de budget et de bénéfices tout au long du projet.
 

« Dans la situation économique actuelle, la crise financière rend la recherche de fonds difficile, ce qui peut retarder le lancement de projets de transformation IT, voire les compromettre. » commente Frédéric Giron, Directeur chez Pierre Audoin  Consultants (PAC). « L’initiative d’IBM arrive à point nommé dans cette crise du crédit pour aider les entreprises et organisations publiques à financer leurs projets informatiques. »

Plus d’informations sur les conditions de cette offre de financement spéciale relance, sur www.ibm.com/financing/economicstimulus.