Micro Focus s’empare de Borland et de certains outils de Compuware

Stratégies Channel

L’éditeur, spécialisé dans les applications dédiées aux mainframes a le vent en poupe. Il annonce à la fois un chiffre d’affaires en hausse de 20% et l’acquisition d’une entreprise dont le nom est mythique chez nombre de développeurs : Borland ! En outre, il annonce également la reprise des outils d’automatisation et de test de Compuware.

Boulimique Micro Focus ? L’éditeur britannique, après Acucorp, une part des activités de Liant, Netmanage et Relativity, vient d’annoncer de nouvelles « emplettes ». Et  une firme dont le nom est mythique : Borland !

Celle-ci, créée il y a bien longtemps par le professeur de mathématiques azuréen Philippe Kahn, est quand même à l’origine du langage C++ (du Turbo Pascal et divers logiciels bureautiques et de bases de données pour les plus nostalgiques) et, plus récemment, de JBuilder…  Montant du chèque pour s’emparer de cet éditeur : 75 millions de dollars ! Une coquette somme par les temps qui courent, d’autant que dans la foulée Micro Focus s’est aussi porté acquéreur des outils d’automatisation et de test appartenant à Compuware pour 58 millions de dollars supplémentaires !

Des achats rendus possibles, ou tout du moins facilités, par l’annonce du chiffre d’affaires de Micro Focus : 228 millions de dollars, soit 20% de croissance en un an. Ravi de ces résultats, le DG du groupe, Stephen Kelly*),  a justifié ces nouvelles opérations de croissance externe. D’une part, son groupe se porte bien avec une réserve de trésorerie conséquente, doublée d’une ligne de crédit au moins égale à 175 millions de dollars (ce qui pourrait lui permettre de pousser encore plus loin sa stratégie de croissance externe). D’autre part, il explique qu’il s’agit pour l’éditeur britannique de renforcer singulièrement sa position sur le marché du test et de l’assurance qualité. Un marché estimé entre 2 et 3 milliards de dollars suivant les sources !

*