Un deuxième acteur français dans l’escarcelle de SAP

Nominations

L’éditeur allemand SAP vient d’acquérir sa deuxième société française, après Business Objects en 2008. Il s’agit de l’éditeur Highdeal grâce auquel  SAP compte mener une stratégie “consommation-encaissement” sur les réseaux.

Highdeal, éditeur dont le siège social se trouve à Caen dans le Calvados (90 salariés), est un fournisseur de solutions de tarification et de facturation des services pour un panel varié d’activités : médias, télécoms, services financiers, IT, transport, logistique, etc. Parmi ses références on retrouve une filiale d’Orange, le groupe Carrefour, OnAir (fournisseur de services Internet et mobiles dans les avions) ou encore Numerex (spécialiste M2M).

En reprenant cette société qui a plus de 200 clients dans plus de 50 pays, pour un montant non communiqué, SAP, qui compte boucler cette acquisition d’ici le mois de mai, a notamment été séduit par les solutions « nouvelle génération » de valorisation et de facturation conçues par Highdeal. Des solutions qui, selon toutes vraisemblances, vont à terme venir s’intégrer dans la propre offre de solutions de facturation de SAP, les deux sociétés cherchant à établir une stratégie « consommation-encaissement » (consume-to-cash) sur les réseaux.