Tandberg Data a toujours foi dans l’avenir

Stratégies Channel

Nous vous annoncions hier la faillite de Tandberg Data. En fait, il ne fallait pas aller aussi vite en besogne. A la matière du Chapter 11 aux USA ou du dépôt de bilan à la Française, le fabricant norvégien s’appuie sur la législation des entreprises dans son pays et veut continuer ses activités en tant que fournisseur de lecteurs de bandes, de solutions d’automatisation, de cartouches, de RDX, de solutions sur disques ainsi que de logiciels et services associés.

Les faits expliqués par Tandberg Data sont les suivants :
•    Tandberg Data ASA et Tandberg Storage ASA ont déposé le bilan auprès du tribunal norvégien le vendredi 24 Avril 2009
•    Les filiales de Tandberg Data (Tandberg Data Corporation aux Etats-Unis, Tandberg Data Japon, Tandberg Data Singapour et Tandberg Data en Europe) continuent leur activité normale sans interruption
•    TAD Holdings AS, possède désormais  toutes les filiales de Tandberg Data existantes
•    Cyrus Capital, acquière les actifs de la société et devient l’actionnaire majoritaire de la nouvelle société ainsi que le propriétaire de la nouvelle holding, TAD Holdings AS.
•    Le siège des opérations de l’entreprise sera désormais basé en Allemagne, à Dortmund.

Tandberg Data dit rester à 100 % concentrée sur le service à ses clients dans le monde entier. La société explique qu’elle n’a pas réussi à rembourser ses emprunts auprès de Cyrus Capital. En conséquence, ce dernier n’avait d’autre option  que de mettre en application les gages de leur prêt. La société Tandberg Data n’a donc, quant à elle, pas eu d’autre alternative que de déposer le bilan de la holding Tandberg Data ASA et de Tandberg Storage. Dans la foulée le conseil d’administration de Tandberg Data a pris la décision de déposer le bilan, après dit-il, avoir étudié en vain toutes les autres solutions.

La solution trouvée permet à Tandberg Data de construire une société « avec un fardeau de dettes largement réduit, et de restructurer efficacement ses opérations selon sa stratégie, qui consiste à innover non seulement dans les solutions de sauvegarde sur bande, mais aussi dans les solutions à base de disque, les logiciels et les services. » Pat Clarke, son CEO, dit avoir mis en place les premiers changements dès son arrivée dans la société en janvier 2008. Mais qu’après avoir réussi à régler les questions juridiques, à réduire les coûts d’exploitation et à revoir la stratégie, la crise financière mondiale est passée par là. Qu’elle a impacté la société de façon telle qu’elle n’arrivait plus à faire face au poids de sa dette. 

Il déclare : “Les mesures difficiles que nous prenons actuellement nous permettront de recréer une société toujours plus efficace dans la fourniture de solutions de protection de données et de service pour nos clients, fournisseurs et partenaires.

Suite au dépôt de bilan de Tandberg Data ASA, c’est donc Cyrus Capital qui acquière les actifs de la société, incluant les comptes clients et les stocks. Il en  devient par conséquent l’actionnaire majoritaire (holding et toutes les filiales de Tandberg Data existantes).