Oracle sort de son terrain de jeu… L’achat de Sun,défensif ?

Stratégies Channel

Il est rare qu’un acteur sorte de son terrain de jeu : Oracle éditeur de logiciel devient constructeur !

Par Emmanuel Besluau (*)

Pour qu’un acteur de ce rang change à ce point, il lui faut un motif profond ! C’est donc plutôt un achat défensif ! Ou alors, le pan constructeur de Sun sera fermé ou revendu plus tard ?…
 
Dans le haut de gamme Unix, Oracle (pour son SGBD source de revenus) craignait l’achat de Sun par IBM : il ne voulait pas se retrouver coincé entre IBM (qui a DB2) et HP. En rachetant Sun, il prend la main…au risque de faire fuir HP pour qui désormais DB2 et Oracle sont des concurrents sur le hardware.
 
Notons aussi qu’Oracle travaille bien avec Linux : ce rachat signe peut être la mort de Solaris x-86 (mais n’était-il pas déjà mort ?)
 
Autre question à se poser:  Oracle saura-t-il s’accomoder de MySQL ? La stratégie open source d’Oracle a toujours été un appoint (tout comme pour le cloud)

Sun doit également faire évoluer ses processeurs (Rock, Ultrasparc…). Or, on voit mal Oracle rester pertinent sur ce sujet ! C’est un vrai point d’inquiétude !

Et comment se déroulera le rapprochement entre Oracle et Storagetek ? là encore le mariage va être très difficile ! Ou, là encore, une futur revente est-elle à prévoir (à IBM ? ou EMC ?) ?
 
Bref, on peut également s’interroger sur divers points:
– les clients grands comptes de Sun doivent être beaucoup moins rassurés que si IBM avait fait cette acquisition.
 – Scott McNeally (chairman, fondateur) n’acceptait pas le rachat par un concurrent historique…il accepte un rachat par un partenaire.
– la culture “I love my technology only and use it everywhere” est partagée par les deux sociétés. Donc, à voir !
___
(*) Consultant, cabinet Duquesne Research, Paris