Europea Trade s’attaque à la France

DistributionStratégies Channel

Présent sur le marché du Benelux depuis 1991, le grossiste Europea Trade est devenu outre-Quiévrain un des principaux distributeurs locaux auprès de la grande distribution.

Il y couvre en effet 100% du retail en Belgique, et 85% aux Pays-Bas, avec des partenariats avec les principales enseignes locales, comme Metro, Carrefour, Kesa, PPRP, Staples, Watson, Blokker, Dixons, Cora, Auchan ou encore Media Markt. La société, qui selon le site spécialisé ITdistri réalise un CA annuel de l’ordre de 100 millions d’euros, a décidé de sauter un pas en s’attaquant au marché français, avant d’étendre sa présence dans un second temps sur d’autres pays européens.

Si elle faisait bien quelques coups ponctuels sur le marché français depuis plusieurs années, elle a décidé de s’y attaquer plus directement, en embauchant Jean-Marc Bodson, l’ancien responsable de Mustek en France. Celui-ci est chargé de référencer le grossiste chez les principaux retailers français, et a déjà à son actif plusieurs signatures comme Electro Dépôt, la Fnac, Pixmania, Pearl ou encore Leclerc. En plus des nombreuses marques qu’elle distribue déjà (Odys, Teco, Aiptek,  BenQ ou encore Sitecom), la société bénéficie de quelques cartes exclusives sur le territoire français, comme Belinea dont elle signe là le retour en France, ou encore la marque polonaise de périphériques et accessoires Easy Touch. Europea Trade compte également s’appuyer sur sa marque propre de produits d’électronique grand public Q-Media, pour se différencier encore davantage de ses concurrents locaux.