Les éditeurs d’ERP en mauvaise posture selon IDC

Stratégies Channel

Le cabinet IDC ne voit pas d’avenir bien rose pour les ERP dans les prochains mois. Les derniers chiffres du marché semblent lui donner raison, même si les grands acteurs et l’Open Source devraient mieux s’en sortir que les autres…

La dernière étude d’IDC, qui repose sur le témoignage de plus de 500 décideurs IT européens, n’est guère optimiste pour les ERP. Elle laisse entendre que de nombreuses entreprises, notamment les plus grandes d’entre elles (du SMB aux grands comptes), vont sans doute être amenées à réduire drastique leur budget en la matière. Cela dit, il s’agit d’une projection qui ne repose que sur la conviction et le témoignage d’un décideur interrogé sur cinq (21 %). Là où le bât blesse, c’est que le marché français serait l’un des plus impactés en Europe. Au-delà des projections, et des convictions, les résultats engrangés par le secteur au cours des derniers mois par plusieurs éditeurs de renom semblent confirmer cette dégringolade, même si les cadors, Sage et SAP en tête continuent de croire à une reprise assez rapide, après des résultats 2008 excellents (mais clôturés fin septembre).  Dans ce contexte, beaucoup d’observateurs se tournent vers l’Open Source, refuge en période de crise… Et ce ne sont pas les derniers avatars rencontrés par les clients français SAP, dont la fronde contre des coûts de maintenance exorbitants a franchi les frontières, qui devrait ralentir le phénomène, bien au contraire !