Cloud Computing : Amazon lance Elastic MapReduce

Stratégies Channel

Elastic MapReduce autorise le traitement en mode service web de larges volumes de données en s’appuyant sur le framework Hadoop de calcul distribué de la fondation Apache.

Amazon poursuit l’enrichissement de son offre de service de cloud computing. Amazon Web Services (AWS), filiale du cybermarchand mondial, vient d’annoncer le lancement de Amazon Elastic MapReduce. Il s’agit d’un nouveau service en ligne qui permet la mise en œuvre simple et rapide de processus de traitement de « larges volumes » de données, selon AWS. Le service s’adresse aux entreprises, chercheurs, analystes statistiques et développeurs principalement.

Elastic MapReduce s’appuie sur les infrastructures de calcul Elastic Compute Cloud (EC2) et de stockage Simple Storage Service (S3) d’AWS. Amazon y a ajouté Hadoop, un framework open source d’informatique distribuée (grid computing) développé par la fondation Apache, afin de permettre aux utilisateurs de lancer des opérations pilotées par des applications de hautes performances telle que l’indexation web, de data mining (extractions de données), d’analyse de fichiers de connexion et financières, de simulation, etc.

Comme EC2 et S3, Elastic MapReduce applique le modèle de paiement à l’usage uniquement. De l’ordre de quelques centimes à quelques dizaine de centimes de dollars par heure de calcul selon le type d’instances d’EC2. Ce qui permet aux utilisateurs de bénéficier de larges ressources sans avoir à investir dans de nouveaux serveurs tout en se dégageant de leur gestion. Selon AWS, un certain nombre de développeurs et chercheurs ont déjà mis en œuvre Hadoop sur EC2. C’est à leur demande que le prestataire a cherché à simplifier l’offre.

Récemment, AWS étendait ses services de cloud à l’Europe tout en élargissant son offre jusque-là très orienté autour des solutions open source à la plate-forme Microsoft Windows Server. Avec Hadoop, l’offre applicative, déjà riche (SQL Server, Oracle 11g, MySQL…), s’enrichit donc aujourd’hui d’un nouveau projet open source.