Microsoft décide de rendre gratuit Windows XP pour les netbooks et la virtualisation

Nominations

Qui a dit que Microsoft n’avait pas d’idées intéressantes ? A la fois confronté à la chute de la demande liée à la crise, au désamour pour Vista et sans doute pour mieux préparer l’arrivée de Windows Seven, l’éditeur de Redmond a décidé de faire une fleur à quelques millions de clients dans le monde…

… Ce qui est logique en ce début de printemps. Tous les possesseurs de netbooks, neufs ou déjà en circulation, peuvent recevoir à partir d’aujourd’hui  – 1er avril – une clé pour activer l’avant-dernier OS de Microsoft sans bourse déliée… La mesure, habile d’un point de vue commercial et marketing, devrait être étendue rapidement aux utilisateurs de solutions de virtualisation, tels Hyper-V du même Microsoft, mais aussi VMWare, Parallels ou VirtualBox, pour n’en citer que quelques-unes.

En pratique, la mesure concerne aussi bien les distributeurs vis-à-vis de leurs clients que les intégrateurs. En France, l’opération devrait démarrer à 13 h 05 aujourd’hui et consistera dans un premier temps à saisir ses coordonnées, ou celles du client intéressé, sur un site spécialement mis en place par Microsoft et accessible depuis la page d’accueil de Microsoft.fr. Le slogan utilisé par la firme de Redmond, traduit en français donne à peu près cela : « J’aime Microsoft, Microsoft m’aime… ».
Prévenus depuis plusieurs jours, les intégrateurs ont eu eux droit à un espace spécial sur l’extranet de Microsoft…

Rentabilisé depuis bien longtemps, et plus que jamais soumis à un piratage intensif, via eMule, Bittorrent (plus de 15 000 sources sur Torrentfinder par exemple, à l’heure où nous écrivons ces lignes) et autres solutions sur Usenet, Windows XP peut sans dommage pour la société devenir gratuit. Un grand coup dans le dos en tous cas pour monde libre de l’Open Source et de Linux, dont le succès sur les premiers netbooks avait déjà été contrecarré par une réduction drastique des licences XP sur netbooks.

Rendez-vous donc à 13 h sur le site de Microsoft et pressez-vous d’en profiter si vous êtes intéressé… Rien ne dit en effet que l’opération ne soit pas arrêtée rapidement, en cas de trop grosse affluence. Par exemple, dès le 2 avril 😉