IBM prévoit de supprimer 5 000 emplois

Nominations

Big Blue pourrait licencier 5 000 de ses employés aux Etats-Unis, et délocaliser ces postes supprimés en Inde.

La crise économique sévit encore et toujours… IBM va certainement tailler dans ses effectifs : ces suppressions d’emplois pourraient toucher près de 5 000 salariés aux Etats-Unis.

Selon le quotidien The Wall Street Journal, Big Blue prévoit également de délocaliser un certain nombre de ces postes supprimés en Inde. Ce pays est celui où IBM embauchera le plus de personnes cette année, avec plus de 18 000 postes créés.

En janvier dernier, la firme IT avait déjà annoncé son intention de licencier plus de 4 000 de ses employés dans ses activités financière, de ventes, de logiciels, et de semi-conducteurs.

IBM semblait pourtant bien résister à la tempête qui sévit depuis plusieurs mois. Son chiffre d’affaires pour 2008 s’est élevé à 103,6 milliards de dollars (98,8 milliards l’an passé). Son résultat net était également en hausse : 12,3 milliards de dollars (contre 10, 4 milliards de dollars en 2007).

Pour affronter la crise, Big Blue ne compte pas, semble-t-il, renoncer à lancer de nouvelles acquisitions : selon le Wall Street Journal, IBM serait prêt à mettre la main sur Sun Microsystems et serait intéressé par la SSII indienne Satyam, aujourd’hui en butte à d’importants problèmes financiers.

Adaptation d’un article Vnunet.com en date du 26 mars 2009 et intitulé IBM plans job cuts and outsourcing