SonicWALL en tête d’affiche à l’Odéon – Théâtre de l’Europe

Stratégies Channel

Le spécialiste, qui a déjà vendu plus d’un million d’applications via un réseau international de dix mille partenaires channel, permettant à des dizaines de millions d’utilisateurs dans le monde entier de contrôler et sécuriser leurs données professionnelles, se charge de protéger le réseau et les accès distants d’un des plus beaux théâtres de la capitale française, et haut lieu de la contestation en mai 68 !

Le challenge

A l’étroit dans leur salle du “jeu de paume” rue de l’Ancienne Comédie, les Comédiens ordinaires du Roi vont se voir attribuer le premier “théâtre- monument” de la capitale. Monsieur, Comte de Provence, frère du Roi Louis XVI, pose la première pierre en octobre 1780, après plus de dix ans de batailles de promoteurs. Depuis l’Odéon – Théâtre de l’Europe est devenu une salle de théâtre incontournable.  Il compte environ 125 employés en permanence, sans compter l’ensemble des professions artistiques composant un théâtre : les comédiens, la production, les techniciens…

Le 5 décembre 2005, l’Odéon – Théâtre de l’Europe, à la suite de travaux de réhabilitation ré-emménage à son emplacement historique dans le 6ème arrondissement. Pendant ces trois ans de travaux, le théâtre de l’Europe-Odéon s’était installé dans le 17 arrondissement, aux Ateliers Berthier, salle qu’a conservé le théâtre depuis.

En mai 2005, Sylvain Cardine rejoint l’Odéon – Théâtre de l’Europe, en tant que Responsable des Systèmes d’Informations afin de mettre en place l’informatique au sein de la structure artistique flambant neuve. En termes de besoins, tout était  à faire dans ce théâtre réhabilité : sécuriser le réseau, la messagerie, le serveur de billetterie, la gestion de la monétique, les accès distants pour les prestataires ; la moindre défaillance du système, notamment au niveau de la billetterie, risquant toujours de provoquer une désorganisation considérable le soir d’une représentation.


Le déploiement

Les solutions de sécurité SonicWALL (firewall Pro 230) avaient déjà été implémentées auparavant dans l’environnement  de l’Odéon – Théâtre de l’Europe. Cependant, après un certain nombre d’années, ces technologies ont dû être renouvelées. Il a ainsi suffi  à Sylvain Cardine de se remettre en contact avec son partenaire Anyssa Solutions, qui maîtrisait non seulement les solutions SonicWALL mais également l’environnement du théâtre,  pour étudier les offres alors disponibles chez SonicWALL et répondant aux besoins complexes de l’architecture informatique. Côté cour comme côté jardin…

En effet, il ne s’agissait pas d’intégrer une nouvelle solution dans une infrastructure existante, mais bien de reprendre l’ensemble de la sécurité informatique à zéro. Sylvain Cardine a dû tout élaborer lui-même, au gré des besoins du théâtre, et s’est donc équipé, en décembre 2005 (soit 5 mois après le début de sa recherche) de deux firewalls Pro 4060 en clustering actif/actif (pour la haute-disponibilité), d’un TZ90 (pour Les Ateliers Berthier) et du VPN/SSL pour l’accès des prestataires.

Il est donc désormais équipé de solutions intégrant anti-spyware, antivirus, filtrage de contenu, gestion du DHCP, gestion du VPN intersites. Il utilise par ailleurs l’ensemble des fonctionnalités proposées dans l’offre SonicWALL. A savoir le LAN, le WiFi, un global VPN et viewpoint pour les analyses de logs, etc.  


Bénéfices et perspectives

Dans son processus de sélection, Sylvain Cardine a non seulement été séduit par l’efficacité d’Anyssa mais également par l’offre de reprise de parc que proposait SonicWALL. Il a donc pu bénéficier de tarifs très attractifs dans le cadre de ce projet. Un firewall Pro 4060, plus puissant et capable de gérer plus de ports a d’abord été  testé, puis un second a été mis en place pour finaliser la haute-disponibilité. L’ensemble du dispositif a été installé en une seule fois, les 3 et 4 décembre. Une année de lissage, de réglages et de peaufinages de l’ensemble du projet a été nécessaires (affinage des politiques de sécurité…)

Les critères fondamentaux dans l’aboutissement de ce projet ont notamment été la connaissance et la confiance que le théâtre accompagné d’Anyssa avaient pu acquérir dans les solutions SonicWALL, l’offre de reprise permettant de bénéficier de tarifs très intéressants et surtout l’observation des bons résultats fournis par le dispositif SonicWALL précédent.
Ce choix s’est donc imposé comme une continuité naturelle de la collaboration avec SonicWALL.


Dernier acte

Le réseau de l’Odéon – Théâtre de l’Europe est donc désormais sécurisé. Sylvain Cardine a confiance dans la solution SonicWALL qui assure une veille permanente. Anyssa est par ailleurs toujours présent pour tout ce qui concerne la maintenance. SonicWALL a bien répondu aux besoins de cette architecture complexe. Sylvain Cardine envisage désormais une migration vers une solution NSA, avec un plus grand nombre de ports, le boîtier étant utilisé au maximum de ses capacités.