Selon Avanade 6 entreprises françaises sur 10 croient dans le potentiel du Cloud Computing

Stratégies Channel

Selon une étude commanditée par Avanade, les questions d’intégration et de sécurité freinent l’adoption du cloud computing, mais 60% des entreprises françaises sont certaines du potentiel intéressant de « l’informatique dans le nuage »…

Le cloud computing en France ? Les entreprises croient majoritairement dans son potentiel et notamment dans sa capacité à réduire les coûts, mais elles sont encore nombreuses à ne pas l’avoir adopté.

Pourquoi ? Parce qu’elles sont toujours sceptiques quant aux problématiques de sécurité et de contrôle de leur SI, ou encore par crainte de problèmes d’intégration avec les systèmes existants. La disponibilité est également au centre de l’intérêt des décideurs et ce n’est pas le dernier avatar de la plateforme Azure (voir l’article d’eWeekEurope.Fr) qui pourrait les rassurer.

Ces avis ressortent d’une enquête menée à la demande d’Avanade, société internationale de conseil en informatique qui a sondé l’opinion et l’utilisation des entreprises en matière de cloud computing. Ce qui est particulièrement intéressant c’est qu’elle a été réalisée par un cabinet  indépendant auprès de 500 responsables de direction et de décideurs informatiques dans pas moins de 17 pays. 

Fait le plus saillant : si au niveau mondial seulement 5 % des entreprises sondées ont déjà adopté le cloud computing, 27 % des entreprises sondées en France avaient déjà franchit le pas, mais dans l’immense majorité des cas en combinaison avec leurs systèmes informatiques existants.

A priori paradoxal, mais pas tant que cela en fait : 55 % des interrogés dans l’hexagone estiment que le cloud computing ne constitue pas actuellement une priorité, mais l’ont porté à leur planning pour l’année prochaine. Pour des raisons de sécurité, les entreprises privilégient pour l’heure l’utilisation de systèmes hébergés en interne, quand bien même pour la moitié des sondés le recours systématique à de tels systèmes internes s’avère très (trop) onéreux.

Le Cloud n’est pas une mode…

Attentistes, oui : ils sont 53 % des sondés français à adopter de telles nouvelles technologies uniquement quand elles ont fait leurs preuves et ont été testées. Pourtant le cloud computing n’est pas considéré comme une mode par 60% des interrogés. Ils l’envisagent massivement comme une technologie utile, qu’ils adoptent en France et en Belgique afin de devancer la concurrence, alors même que dans d’autres pays c’est l’argument de réduction des coûts qui est principalement invoqué.

L’argument d’un manque de culture technologique de nombre d’entreprises françaises n’est pas à exclure totalement. Ainsi le terme même de « cloud computing » (pour lequel on n’a pas encore trouvé d’équivalent intéressant en français) est familier de seulement 34% des sondés français : un pourcentage qui s’inscrit bien en deçà de la moyenne mondiale de 61 % !
Ceux des français qui savent de quoi il retourne, attendent de cette technologie qu’elle facilite les mises à niveau (45 %) et qu’elle leur permette d’accéder aux technologies les plus récentes (45 %).

« Le cloud computing est une tendance qui gagnera en puissance dans les années à venir. Cette enquête démontre que le cloud computing suscite l’intérêt des entreprises », souligne Nicolas Marry, Vice-Président et Directeur Commercial d’Avanade France Belux.

« Il incombe à Avanade d’aider les entreprises à surmonter les craintes liées à l’adoption du cloud computing et à élaborer, avec elles, une stratégie qui leur permettra d’en tirer tous les avantages. », ajoute Régis Ravant, Directeur Solutions d’Avanade France Belux. Nous aurons l’occasion, dans les prochains jours, de revenir plus en détail sur cette étude avec Ni colas Marry et Régis Ravant.

A propos de l’enquête
L’étude cloud computing 2009 a été réalisée auprès de 502 responsables de direction et décideurs informatiques dans 17 pays à travers de l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie Pacifique. Pour de plus amples informations concernant cette étude et l’expertise d’Avanade sur cloud computing, visitez www.avanade.com