Les Mashup : nouveaux relais de croissance pour les intégrateurs

Stratégies Channel

Positionnés il y a peu de temps comme un simple concept, les technologies de Mashup et plus particulièrement les Mashup professionnels sont aujourd’hui unanimement reconnues sur le marché comme matures et parfaitement adaptées aux besoins des entreprises (cf. études du Gartner et autres cabinets d’analystes). Avant d’expliquer pourquoi les Mashup sont désormais fortement plébiscitées par les intégrateurs, il convient d’en donner une courte définition. Les Mashup sont des applications qui combinent du contenu ou du service provenant de plusieurs applications hétérogènes.

Par Olivier Picciotto , Directeur Général de Twinsoft

A l’heure de la recherche de rationalisation et d’homogénéisation, les Mashup professionnels occupent une place centrale. En effet, portés par la multiplication des applications Web en entreprises, ils contribuent à mieux les intégrer et à simplifier leur accès et leurs interactions. En relevant ce challenge, ils offrent donc de nouvelles perspectives et permettent aux intégrateurs de déployer des environnements sur-mesure pour le compte de leurs clients.

N’oublions pas que la concurrence est de plus en plus difficile chez les intégrateurs et SSII qui, en ces temps de crise, cherchent à se positionner sur des projets tout en conservant une marge financière acceptable. La bataille des prix fait rage ! Il convient donc pour ces derniers de trouver de nouveaux relais de croissance leur permettant de déployer plus rapidement des projets  tout en proposant une valeur ajoutée différenciatrice. Les Mashup apportent cette flexibilité tant recherchée et permettent de conserver un niveau de marge très confortable au regard des rémunérations actuelles.

De plus, les Mashup permettent de simplifier la notion de sur-mesure tant recherchée par les entreprises. En effet, simple sur le papier, la mise en œuvre de plate-forme sur-mesure est un véritable cauchemar pour les intégrateurs qui doivent désindustrialiser leurs Process pour y parvenir. Les Mashup permettent alors en partie de conserver une logique de développement et d’intégration et donc d’optimiser le cycle de mise en production d’applications Web. Cette donnée est particulièrement importante car synonyme de parfait respect des problématiques métier des entreprises.  En effet, en s’appuyant sur les mashup, les intégrateurs peuvent déployer des infrastructures opérationnelles et alignées sur les enjeux et règles métiers de leurs clients.

Au-delà de ces éléments, il est utile de noter que de plus en plus de DSI intègrent dans leur cahier des charges les technologies de Mashup comme indispensables à la réalisation de leurs projets. Conscientes de ce phénomène, différentes SSII se positionnent désormais comme le spécialiste de l’intégration de plates-formes Web et collaboratives à valeur ajoutée. L’essor du Web 2.0 professionnel semble donc progressivement se positionner comme une piste stratégique pour les entreprises comme pour les intégrateurs. Un point expliquant également le fort intérêt des intégrateurs tient au caractère intuitif des technologies de Mashup qui permettent aux intégrateurs, justifiant d’une bonne connaissance des environnements Web et collaboratifs, d’être rapidement opérationnels.

Meilleure productivité, accès à de nouvelles opportunités, avantage concurrentiel, approche collaborative et Web, préservation des marges financières sont donc autant d’éléments qui expliquent la poussée des technologies de Mashup auprès des intégrateurs. Ainsi, la multiplication des accords de partenariats opérationnels et non uniquement de référencement  entre les éditeurs et intégrateurs est aujourd’hui une réalité en plein développement.