Microsoft France déploie des initiatives en faveur de l’investissement IT et des revendeurs

Stratégies Channel

Le géant de Redmond a décidé, pour cause de « conjoncture économique mondiale difficile » (euphémisme), une série de mesures mise en place depuis fin novembre : solutions de financement, offres promotionnelles et actions de soutien au réseau de partenaires. Il revient en détail sur tous ces avantages qui ciblent principalement les revendeurs en tentant de les tenir à l’écart de la crise qui fait dégringoler beaucoup de marchés sur lesquels est positionné Microsoft.

A l’heure où les conditions économiques sont de plus en plus tendues, Microsoft indique que les investissements dans les technologies peuvent permettre aux entreprises et administrations de rester compétitives et de réduire leurs coûts : coûts globaux IT ou Telecom, coûts de déplacement… La firme ajoute que, grâce aux  technologies de l’information, « les entreprises peuvent optimiser leurs dépenses et leurs investissements et ainsi gagner des parts de marché avec de nouveaux clients, tout en fidélisant les clients existants ».

Début février, nous avions interviewé Guylène Tarrazi-Prault, Responsable Marketing Manager, à l’occasion du dernier IT Partners (entrevue que nous ne pouvons diffuser pour un banal problème technique), mais dont vous pouvez retrouver l’essentiel à la fin de cet article…* 

Le détail des mesures déployées

1)    Des baisses de prix jusqu’à fin juin 2009 :
•    Pour les PME-PMI et les petites et moyennes administrations, Microsoft consent 10 % de remise sur la quasi-totalité des produits les plus vendus (Office, Windows Vista, Windows Server, Exchange Server, Sharepoint ou SQL Server) quelle que soit la référence (Licence (L) ou Licence + Software Assurance (L+SA)), dans le cadre des contrats de licences Open, Open Value, pour le secteur privé et public. Pour la première fois, les tarifs « Open Gouvernement » sont inclus dans l’offre. Les conditions sont à lire sur le site dédié www.meilleuresopportunites.com
•    Pour les grandes entreprises et administrations, les remises sont comprises entre 15 et 25 % sur une sélection de produits achetés en Licence + Software Assurance (L+SA), dans le cadre des contrats Select, Select Plus, Accord Entreprise ou Accord Entreprise Souscription, pour le secteur privé comme public. Ces promotions seront disponibles dès le 1er avril.

2)    Des offres de financement:
Dès 1000 € d’achat de logiciels, matériel et services (dont 1% du montant doit obligatoirement être alloué à l’achat de logiciels Microsoft). Jusqu’au 31 mars 2009, financement au taux préférentiel de 4,9% pour des projets Open à partir de 7500€. Le nombre de dossiers financés a été multiplié par 4 entre le troisième et le dernier trimestre de l’année 2008. Conditions lisibles sur www.meilleursopportunites.com

3)    Des mesures d’accompagnement spécifiques :

Microsoft a décidé de modifier temporairement sa politique de marges et d’accorder des fonds marketing supplémentaires :
–    Pour ses partenaires revendeurs, Microsoft double, depuis le 1er février dernier et jusqu’au 27 mars 2009, les marges-arrières des partenaires faisant de la revente de licences sur les comptes Privés comme Publics (au travers du Microsoft Club).
–    Pour les partenaires sociétés de services qui préconisent et déploient les solutions Microsoft, un programme d’apporteurs d’affaires, « Business Success », récompense sous forme de marges-arrières et de fonds marketing la remontée de projets, avec doublements des gains mensuels (tous les projets sur SQL server comptent double sur mars).
–    Pour les partenaires qui s’adressent au secteur public en « Open Gouvernement », un programme d’incentives  (« Public Success ») est mis en avant.

En outre, le géant de Redmond a boosté le support marketing pour détecter des projets clients :
–    Microsoft aide ainsi ses partenaires à augmenter leur portefeuille de projets en réalisant des campagnes de détection de projets co-financés et / ou accompagnés par un support marketing Microsoft, à l’aide du Bureau Marketing Virtuel « Le Guide des Campagnes ». Sur ce premier semestre 2009, près de 800 actions de générations de demandes ont été réalisées par Microsoft au côté de ses partenaires.
–    Sur le secteur public, une série de campagnes spécifiques a été mise en place afin de permettre aux partenaires de profiter des nouvelles opportunités liées à l’assouplissement des procédures d’achat dans les collectivités (ex. : le relèvement du seuil de dispense de recourir à un marché public passe de 4 000 à 20 000€)

Et encore… des offres pour garantir les encours des revendeurs : Microsoft a collaboré avec des grossistes agréés Microsoft et des constructeurs afin de mettre en place des offres susceptibles d’aider les revendeurs à faire face aux encours et qui leur permettent de réaliser des transactions. 2 000 revendeurs sont actuellement concernés. 

Last but not least, Microsoft a annoncé la disponibilité de nouveaux services payants « Microsoft Business Productivity Online Services » sous forme d’abonnement. Le marché a très récemment évolué du modèle Software as a Service (SaaS) vers un modèle appelé Software plus Services (S+S), qu’il préconise depuis plus de deux ans. Microsoft explique qu’ainsi il  offre aux clients une liberté de choix dans la consommation des ressources logicielles.

 

* Guylène Tarrazi-Prault, Responsable Marketing Partenaires chez Microsoft France : « Nous avons multiplié les facilités pour que nos partenaires soient le moins impactés possible par la crise »

“Cette année est un peu particulière compte tenu du contexte morose sur le plan économique. Nous sommes d’autant plus contents d’être présents cette année sur IT Partners, évènement auquel nous sommes fidèles, avec un grand stand. Nous y présentons d’une part ce qu’on peut appeler nos solutions anticrise à destination des clients, d’autre part nos différentes solutions mises en place afin de mieux accompagner nos partenaires.

Du côté clients, vous avez peut-être vu notre communication avec un verre d’eau à moitié plein ou à moitié vide selon l’angle où l’on se place. C’est une manière pour nous d’interpeller nos partenaires comme nos clients en leur rappelant que toute une partie des offres Microsoft, comme la communication unifiée qui permet de gagner sur les frais de déplacement et sur les pertes de temps liées à l’organisation de réunions, comme la virtualisation permettant d’optimiser les plateformes serveurs, ou encore comme nos offres de CRM, de décisionnel et de Business Intelligence qui permettent de mieux encore connaitre les données clients et d’optimiser son marketing et sa communication commerciale, sont bien dans l’actualité et permettent à nos partenaires d’avoir des offres immédiatement disponibles. Cette disponibilité est le gage d’un service qu’ils peuvent rendre sans attente à leurs clients, possiblement en difficulté.  (…)”

“(…) Côté partenaires, nous présentons beaucoup d’offres qui sont à leur disposition. D’abord tout un dispositif de formations : formation commerciale baptisée “Formaction” ou formations techniques sous forme de petits déjeuners et autour de notre offre Small Business Serveur 2008. De quoi leur permettre de monter en compétence, et en douceur, sur nos technologies.

Dans le cadre de la crise, nous avons deux offres particulièrement intéressantes. Il s’agit d’une part d’offres de financement que les partenaires peuvent présenter à leurs clients et qui fait appel à Microsoft Financing. Ce, autour du mode d’acquisition Open ou Open Value qui peuvent aller jusqu’à 0% sur l’offre Dyna
mics. C’est un bon moyen donné aux clients pour préserver leurs fonds propres et donc à continuer à acquérir des logiciels même en des temps difficiles. L’autre point : nous venons de lancer début février avec une date de validité jusqu’à fin juin des promotions assez exceptionnelles principalement dédiées aux PME/PMI et aux produits dans nos gammes qui les intéressent. A la clé : -10% sur le prix catalogue ainsi que des conditions d’acquisition facilitées, y compris pour les collectivités locales, ce qui est plutôt rare. C’est le gage d’offres particulièrement attractives que nos partenaires peuvent proposer aux clients. (…)”

“(…) A plus longue échéance, nous allons insister dans la voie du software + service, avec une offre qui est déjà très concrète avec Office Live Small Business (hébergée, complémentaire d’Office et gratuite). Dans quelques semaines nous lancerons une offre plus complète et packagée qui s’appellera BPOS (pour Business Productivity Online Services) qui permettra de profiter du mode hébergé sans nécessité d’acquisition d’infrastructures, avec la clé la messagerie, offre collaborative et communication unifiée. Un  partenaire commercialisant cette offre à un client pourra ainsi être rémunéré chaque mois (business récurrent), tout en offrant une grande latitude à ce client pour choisir les fonctions dont il a vraiment besoin. Côté client il s’agira aussi de pouvoir lisser ses investissements et de payer les services au fur et à mesure de leur utilisation, de manière mensuelle. Pour les partenaires, en plus des paiements mensuels en fonction du nombre d’utilisateurs, ce sera la possibilité d’offrir de nombreux services complémentaires. Par exemple, autour de l’offre Sharepoint, la possibilité de personnaliser Sharepoint Online pour que les sites soient aux couleurs des clients, avec logo, vocabulaire propre au client, etc.” 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur