Rencontre avec Silvère Baudoin, Directeur de la Division entreprises de Keyyo, opérateur SIP

Stratégies Channel

Rencontré à l’occasion d’IT Partners, en février dernier, Silvère Baudoin le Directeur de la Division entreprises chez l’opérateur SIP, fait un point rapide avec nous sur la situation de son entreprise et sur ses points forts dans une période économique pour le moins tourmentée.

Channel Insider L’indirect c’est important pour Keyyo ?

Silvère Baudoin – Tout à fait. Nous avons plus de 350 partenaires revendeurs que nous avons pu rencontrés à l’occasion d’IT Partners 2009. L’évènement nous a permis aussi de recruter de nouveaux partenaires, qu’il s’agisse d’installateurs en téléphonie ou d’intégrateurs réseau, présents sur tout le territoire français. Nous avons une approche ciblée sur les TPE et les PME et nous mettons en place un programme de formations pour les familiariser avec l’environnement de la téléphonie, avec la voix sur IP. Ce sont des formations à la fois techniques et commerciales. 

Comment se porte votre société ?

L’année 2008 a été excellente. Et Keyyo, à ce jour, c’est plus de 5.000 entreprises clientes avec, qui plus est, un rythme de croissance très soutenu : plus de 20% de croissance par exemple en 2008. Nous souhaitons que les partenaires continuent de nous accompagner tout au long de 2009 dans le cadre de cette dynamique qui sera peu affectée voire pas du tout par la crise économique.

Quelles solutions proposez-vous aux partenaires de commercialiser ?

Nous proposons trois solutions destinées aux partenaires et à leurs clients. La première est une solution de passerelle qui permet aux entreprises de bénéficier d’économies importantes sur leur abonnement « historique » ainsi que sur leurs communications, tout en conservant leur standard téléphonique habituel. Nous mettons également en place des solutions avec la majorité des constructeurs d’IPBX, en particulier avec Alcatel, Panasonic, Avaya ou encore Ameritel. Nous avons ainsi déployé des solutions de téléphonie illimitées (le T0 illimité), très adaptées au marché des PME. En parallèle, spécifiquement pour les TPE, nous proposons également du Centrex sans engagement (c’est très important chez nous) qui répond tout à fait à un environnement de marché actuel.
Nous proposons aussi aux partenaires, depuis cette année, de commercialiser nos solutions en marque blanche, soit la possibilité pour eux de facturer directement leurs clients et donc d’être beaucoup plus autonomes dans la relation commerciale (entre l’intégrateur et le client final).

Que pouvez-vous nous dire de vos tarifs ? Les avez-vous fait évoluer en fonction de la cible que vous visez principalement ? 

Keyyo a une approche dès l’origine qui se veut très agressive en termes de prix puisque nous sommes sans doute l’opérateur le mieux placé en tarif tant d’un point de vue ligne que d’un point de vue coût des appels. Aujourd’hui, en environnement de crise, ce qu’on voit c’est que les clients sont beaucoup plus sensibles à l’argument « retour sur investissement » (ROI), à l’argument prix, et Keyyo ayant ce positionnement historique rentre du coup totalement dans les attentes des entreprises. Résultat : on ne connait pas la crise, car de nombreux nouveaux clients viennent nous voir pour pouvoir profiter de ces offres à faible coût.

Monsieur Baudoin, je vous remercie.

Annexe:

Keyyo indique que la téléphonie IP ça marche !
La téléphonie sur IP, ça marche. C’est le dernier message en date de l’opérateur SIP qui indique avoir enregistré au 4ème trimestre un chiffre d’affaires de 4,37 millions d’euros, en hausse de 15% par rapport à 2007. Sur l’année, le chiffre d’affaires s’établit à 16,11 millions d’euros, en hausse de 15,1% par rapport à l’an dernier. Un résultat que l’opérateur qualifie de “tout à fait probant“. Il ajoute que son offre Keyyo Business, dédiée au TPE/PME et lancée en mars 2007, affiche du reste une forte croissance. Elle totalise 5,56 millions d’euros de chiffre d’affaires sur l’année (en progression de 62%). Et Keyyo compte justement sur cette activité pour poursuivre sur la même dynamique en 2009…