OVH se lance sur le marché de la téléphonie sur IP

Stratégies Channel

En s’appuyant sur les box des FAI, OVH propose une offre complète et économique de téléphonie sur IP en direction des petites entreprises. Les solutions pour les PME avec garantie de service suivront dans un deuxième temps.

Fort de son succès dans le domaine de l’hébergement, notamment en raison de ses tarifs considérés comme les plus économiques du marché pour les offres d’entrée de gamme, OVH se lance aujourd’hui dans la téléphonie sur IP. L’entreprise de Roubaix propose « Plug & Phone », une solution de téléphonie composée de trois formules : « Start » pour un paiement à la consommation (avec facturation à la seconde), « Confort » pour les appels illimités forfaitaires vers les lignes fixes en France, et « Business » qui ajoute 2 heures d’appel vers les mobiles.

« Nous avons souhaité casser le fonctionnement des offres de téléphonie habituelles », a confié Octave Klaba, fondateur et dirigeant de l’entreprise, à nos confrères d’Eweek France. « Nous avons développé quelque chose qui ne soit pas lié aux fournisseurs d’accès mais qui fonctionne avec tous les FAI d’Europe. » Comme son nom l’indique, l’offre Plug & Phone se déploie facilement. « Il suffit de brancher le téléphone, que nous envoyons à l’abonné dans les 24 heures après commande, sur son ordinateur et de brancher le câble du réseau sur le téléphone qui assure la liaison avec le modem/routeur de l’accès Internet. »

Pour le moment, la solution ne supporte pas l’usage des combinés sans fil de type DECT. « Mais depuis un téléphone mobile type iPhone ou Nokia, il est très facile d’implémenter un client SIP », précise Octave Klaba. Parallèlement à Plug & Phone, OVH propose l’offre SIP. Elle vise à implémenter le protocole ouvert de gestion des télécommunications SIP (Session Initiation Protocol) dans des PABX. « Dans ce cas, soit les communications passent par nos équipements en IP Centrex, soit OVH assure la collecte de la voix. ». Les tarifs mensuels évoluent entre 0,99 et 9,99 euros hors taxes par mois au-delà des frais d’installation (l’envoi du téléphone) à 9,99 euros. Le prix de la communication à la minute vers les fixes s’établit à 0,10 euro (HT). Les appels intra-OVH sont gratuits.

Ces offres visent essentiellement les petites entreprises de 1 à 10 salariés, voire multi-sites, satisfaites de la qualité des solutions des fournisseurs d’accès grand public mais ne peuvent se contenter d’un seul (ou deux) combiné téléphonique tout en refusant de subir la lourdeur des opérateurs traditionnels. Les particuliers très consommateurs de téléphonie IP pourront également trouver dans l’offre d’OVH une solution pour gérer l’encombrement de la ligne familiale. Car le service permet de multiplier les liaisons (et donc, les numéros). Basé sur le codec G-729, le service de VoIP nécessite entre 8 et 12 Kbit/s pour assurer une communication. Autrement dit, une liaison haut débit de base à 128 Kbit/s pourra théoriquement supporter 5 connexions simultanées sans problème.

La mise en œuvre de l’offre de téléphonie passe par des centraux téléphoniques (de type Cirpack) installés chez OVH. « Nous travaillons depuis un an et demi avec les équipementiers des combinés (Thomson, Cisco, Linksys…) et avec les opérateurs télécoms en Europe pour s’assurer que notre solution sera compatible », raconte Octave Klaba. « Notre investissement engagé nous permet de soutenir jusqu’à 400 000 liaisons téléphoniques simultanées. »

L’hébergeur s’attaquera ensuite au marché des PME (20 à 150 personnes) mais à partir d’une autre architecture de services et réseau. « Pour ces entreprises, il faut garantir une qualité de service et de disponibilité, ce que nous ne pouvons pas faire avec Plug & Phone qui s’appuie sur le réseau du FAI du client », explique Octave Klaba. « Nous nous appuierons sur des offres LAN de connexions SDSL pour garantir le transport de la voix jusqu’au client sur un réseau que nous maîtriserons. »

D’ici là, OVH veut mesurer la profondeur du marché avant de prolonger ses développements de ses solutions et initier une éventuelle campagne de communication. OVH attend jusqu’à 100 commandes par jour jusqu’à la fin du mois et espère un décollage de la demande au-delà.

Article publié initialement sur eWeekEurope.fr