Fujitsu Siemens Computers lance le premier PC 0 Watt

Stratégies Channel

Éteint ou en veille prolongée, il ne consomme rien mais reste administrable.
A l’occasion du CeBIT, Fujitsu Siemens Computers vient de présenter le premier PC « 0 Watt » au monde. Avec cette innovation, le constructeur renforce sa volonté de mettre du vert dans ses ordinateurs.  Les premiers modèles, ESPRIMO E7935 0-Watt et ESPRIMO P7935 0-Watt, seront disponibles à partir de l’été prochain.

Zéro Watt… Est-ce le Saint Graal que vient de toucher du doigt Fujitsu Siemens à l’occasion du CeBIT de Hanovre ? Nulle magie noire en tous cas : en fonctionnement ses Esprimo Zéro Watt consomment de l’électricité. C’est uniquement quand il est éteint (ce qui parait normal), mais aussi quand il est en veille prolongée (ce qui est plus intéressant), que ces ordinateurs ne consomment rien… Nada !

Pourtant, ils restent administrables pendant un intervalle de temps prédéterminé, et peuvent recevoir des mises à jour en dehors des heures de bureau. L’apparition de ces PC « Green » résulte d’une invention des développeurs de FSC basés à Augsbourg. A la clé : la possibilité pour le PC de passer automatiquement en mode veille « 0 Watt », sans couper manuellement l’alimentation de la machine (autrement dit sans actionner le bouton marche/arrêt et sans débrancher la prise électrique). Et l’administrateur peut donc définir un intervalle de temps au cours duquel il peut se réactiver automatiquement (voire à distance), l’ordinateur basculant de nouveau en veille « 0 Watt » à la fin de ce laps de temps. La mise sous tension traditionnel du PC demande toujours, malgré tout, l’action du commutateur On/Off en face avant.

FSC n’est pas pour la reprise par la consommation

Et FSC d’expliquer que tous ses PC professionnels offrent la fonctionnalité « Low power soft off », ce qui les met en avance par rapport à la nouvelle norme de l’UE, qui veut qu’au 5 janvier 2013, la consommation énergétique en mode veille soit inférieure à 0,5 W. Ils vont donc plus loin que les préconisations de Bruxelles !

Le fabricant ajoute qu’en termes de protection de l’environnement, cette nouvelle race de PC écolo a encore d’autres avantages : usage d’une alimentation dont le rendement de 89 % est conforme à la norme ENERGY STAR 5.0 (effective au 1er juillet 2009), carte mère sans halogène (car là où il y a de l’halogène, il n’y a pas de plaisir… ;-), dispositif d’allumage et d’extinction du moniteur, nouveaux chipsets et processeurs Intel plus économes, utilisation de matériaux respectueux de l’environnement tout au long de la production, …  C’est Greenpeace* qui va être content…

Enfin, Fujitu Siemens indique que ce PC 0 Watt complète idéalement son moniteur 0 Watt (celui-ci utilise une technologie différente, FSC étant propriétaire des brevets couvrant ces deux technologies).


FSC s’appuie sur une étude de Gartner

La gestion efficace de la consommation énergétique est d’une grande importance pour protéger la planète, éviter des dépenses inutiles et maintenir la productivité. C’est une récente étude de Gartner qui le dit. Elle révèle qu’une entreprise disposant de 2 500 PC peut économiser plus de 40 000 dollars par an en utilisant PC Power Management Activation, et 6 500 dollars de plus en éteignant ou en débranchant les machines inutilisées ! Or, selon Gartner, beaucoup d’entreprises n’éteignent pas les ordinateurs car elles craignent les pertes de productivité liées aux mises à jour effectuées pendant les heures de bureau.

* Chaque année Greenpeace attribue des bonnes notes aux matériels respectueux de l’environnement et surtout de mauvaises notes à ceux qui le bafouent…