Apple rafraîchit (un peu) ses gammes iMac et Mac mini

Stratégies Channel

Après avoir annoncé il y a quelques semaines un nouveau portable MacBook Pro 17 pouces, doté de 8 heures d’autonomie et au tarif ton sur ton, c’est assez discrètement qu’Apple vient de dévoiler son cru 2009 pour les ordinateurs de bureau, aussi bien grand public et SoHo (iMac et Mac Mini) que pros avec ses Mac Pro. Il s’agit plus d’une mise à jour que d’une évolution majeure de la gamme avec la clé l’adoption par Apple des derniers processeurs en date d’Intel et des puces graphiques signées ATI et Nvidia, des tarifs un poil plus doux et des caractéristiques en progrès. Mais toujours point de Blu-Ray à l’horizon…

Trois fers au feu et une constante pour Apple. Les trois fers au feu ce sont les trois nouvelles séries de configurations d’iMac, Mac Mini et Mac Pro, dont la rumeur enflait depuis le dernier MacWorld de San Francisco. La constante : l’absence de lecteur optique HD Blu-Ray qui fait tant envie aux Macmaniaques. Autre point commun à tous ces ordinateurs : ils héritent d’interfaces sans fil Bluetooth 2.1 et du Wi-Fi Airport en 802.11n. Ils sont également tous livrés avec Mac OS X Leopard (version 10.5.6).

Dans les nouvelles gammes de machines sédentaires, il y a d’abord les iMac. Ceux-ci, ordinateurs intégrés dans l’épaisseur d’un écran de 20 ou 24 pouces ont été de grands succès dans leur précédente livraison. Pas de nouvelle diagonale dans l’offre annoncée par Apple mais une série de processeurs plus puissants, tous en provenance d’Intel : des Core 2 Duo cadencés respectivement à 2,66 GHz, 2,93 GHz et 3, 06 GHz. Au-delà du processeur, les iMac adoptent des processeurs graphiques 3D Nvidia 9400M (déjà utilisé dans la série de portables MacBook Unibody), Geforce GT120 et ATI Radeon HD 4850. Faisant cesser les rumeurs craignant que l’iMac abandonne comme les MacBooks la présence d’un port Firewire 800, toutes ces machines en sont dotées. Et c’est tant mieux, notamment pour ceux qui utilisent des disques externes compatibles avec ce standard et surtout pour ceux qui donnent dans la vidéo. En ce qui concerne les disques durs, leur capacité va de 320 à 1 To (à 7200 t/m) suivant les modèles.

Les Mac Mini aussi bénéficie d’un lifting technique (mais pas en termes de design). A la clé : de gros progrès en termes de performances, qui n’étaient pas le point fort de cette machine « économique ». Et écologique : Apple annonce une consommation de seulement 13 watts en veille . Par ailleurs, on retrouve cinq ports USB 2.0, un connecteur Firewire 800 et deux sorties vidéo (l’une en DVI, l’autre en Mini Display). Le plus puissant des deux Mac mini dévoilés est celui qui adopte le Core 2 Duo à 2 GHz et, côté graphismes, le chip Nvidia Geforce 9400M, soit approximativement le potentiel d’un MacBook 13,3 pouces Unibody au sein d’une machine sédentaire vendue 599 € (ne pas oublier le prix de l’écran à ajouter).

Pour les pros, Apple propose du « lourd »… Soit de nouveaux Mac Pro munis deux puces Intel Quad-Core Intel Xeon 5500 (2,26 GHz, 2,66 GHz ou 2,93 GHz) en solution octoprocesseur ou un CPU Quad-Core Intel Xeon 3500 (2,66 GHz ou 2,93 GHz) en quadriprocesseur. Beaucoup de puissance à revendre, pour les applications graphiques et de calcul les plus gourmandes. Ces Mac Pro peuvent être montés avec jusqu’à 4 disques durs en Raid, une carte graphique musclée (Geforce GT 120 ou ATI Radeon HD 4870) et beaucoup de mémoire vive. Côté design, Apple pratique la règle du « pourquoi changer ce qui cartonne ». Le châssis reste donc le même, très massif, et muni d’une  connectique très complète (4 ports Firewire 800, 5 ports USB 2.0, notamment) à laquelle ne manque qu’un connecteur eSata externe.

Les configurations et leurs prix :
– iMac 20″ 2.66 GHz/2Go/320Go/ Geforce 9400M avec 256 Mo, 1099 €
– iMac 24″ 2.66 GHz/4Go/640Go/ Geforce 9400M avec 256 Mo, 1399 €
– iMac 24″ 2.93 GHz/4Go/640Go/ Geforce GT120 avec 256 Mo, 1699 €
– iMac 24″ 3.06 GHz/4Go/1To/ Geforce GT130 avec 512 Mo, 2099 €
– iMac 24″ 3.06 GHz/4Go/1To/ Radeon HD 4850 avec 512 Mo, 2149 €
– Mac mini 2 GHz/1Go/120Go/Geforce 9400M avec 256 Mo, 599 €
– Mac mini 2 GHz/2Go/320Go/Geforce 9400M avec 256 Mo, 799€
– Mac Pro 4 coeurs 2,66 GHz/640 Go/Geforce GT 120 avec 512 Mo, 2299 €
– Mac Pro 8 coeurs 2,26 GHz/640 Go/Geforce GT 120 avec 512 Mo, 2999 €

En exergue de cette annonce d’ordinateurs sédentaires, Apple a également évoqué un nouvel écran Apple LED Cinema Display 24 pouces commercialisé au prix de 849 euros, ainsi que l’évolution de périphériques existants. La borne d’accès Wi-Fi 802.11n AirPort Extreme et Time Capsule offrent désormais la connectivité réseau double bande (simultanément 2,4 GHz et 5 GHz). Une fonctionnalité nouvelle (Guest Network) permet aussi désormais de créer un réseau secondaire pour les amis parallèle au réseau principal (à l’image de ce qu’offrent les Foneras de Fon par exemple). Ce réseau parallèle se voit limité au seul accès Internet et n’oblige pas l’hôte à communiquer son mot de passe. Time Capsule est désormais livré en deux versions : 500 Go (269 euros) et 1 To (449 euros). AirPort Extrême est quant à lui tarifé 159 euros.