Microsoft : un magasin virtuel et d’autres bien réels pour se relancer

Stratégies Channel

L’annonce faite par Steve Ballmer du WMP (« Windows Market Place ») sur le Mobile World Congress, pour faire pièce au iTunes Store d’Apple, et celle quelques jours plus tôt de l’arrivée dans la firme de David Porter, ancien de Wal Mart, pour lancer une chaîne de magasins aux couleurs de la firme de Redmond, montrent que Microsoft a décidé de changer de braquet. L’éditeur s’inspire clairement – à l’instar de Nokia avec OVI, lui aussi lancé à Barcelone – de la politique couronnée de succès d’Apple. Le but ? Obtenir un succès commercial et d’« image », en conservant malgré tout du crédit auprès de la distribution généraliste et de son réseau indirect.

La mobilité, les contenus, les jeux, les utilitaires… Microsoft est un touche-à-tout qui a peu à peu forgé son succès en s’appuyant d’une part sur la grande distribution pour ses produits grand public, sur les grossistes et la distribution indirecte pour ses solutions Soho et entreprises. Mais les choses évoluent vite en matière de distribution, et la firme de Redmond l’a appris souvent à ses dépens au cours des dernières années.

Convaincu qu’il fallait faire pièce au couple magique iPod/Itunes, Microsoft a d’abord tenté une concurrence « matérielle » avec le Zune qui n’a pas, loin s’en faut, rempli tous les espoirs mis en lui. Puis de duo, l’écosystème Apple est passé à un trio, iPod/iPhone/Itunes, avec un succès encore plus impressionnant… Et Microsoft, comme Samsung ou Nokia dans le domaine de la téléphonie, ont du revoir leur copie. Le salon Mobile World Congress de
Barcelone vient de connaitre cette nouvelle copie…

Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, y a en effet lancé un magasin virtuel, concurrent frontal d’iTunes Store : le «Windows Market Place ». Son credo ? Offrir aux utilisateurs de téléphones mobiles et smartphones le loisir de télécharger des applications parmi une collection de 20 000 logiciels. Un service qui, selon Nicolas Petit, le responsable des télécoms chez Microsoft France devrait réellement démarrer d’ici quelques mois, probablement pour la prochaine rentrée scolaire.

Cela dit, le géant de Redmond est encore un outsider à « forte côte » dans ce registre. Et il le sait, quand bien même il est présent sur le marché des mobiles, et de la mobilité au sens large, depuis plus de 6 ans. La position de challenger, une fois n’est pas coutume, ne lui déplait pas tout à fait. Microsoft est très actif sur le marché où au cours de l’année 2008, il aura livré pas moins de 20 millions de système d’exploitation mobiles l’an dernier auprès de 50 fabricants et de 160 opérateurs ! 

Dans la vraie vie aussi…

L’offensive commerciale de Microsoft n’est pas circonscrite au virtuel, comme en témoigne l’annonce faite le 12 février dernier du recrutement de David Porter, ex-VP de la chaîne américaine de distribution Wal-Mart (que l’on ne présente plus). A la clé : le déploiement à l’échelle mondiale d’une chaîne de magasins aux couleurs de la firme.

Microsoft va aider ses clients à réaliser des choix mieux informés sur l’achat de leurs PC et de leurs logiciels“, a déclaré David Porter avant d’ajouter « Nous partagerons ces informations avec nos revendeurs et partenaires OEM existants, car leur rôle est critique dans notre succès ». Sous-entendu : « il est hors de question que nous nous mettions nos partenaires revendeurs à dos ». Et pour cause…

Pourtant, pas sûr que ceux-ci apprécient cette annonce, surtout si elle n’est pas assortie d’avantages nouveaux offerts en contrepartie. Il est certain que les directions commerciales et « channel » de chaque pays vont être envoyées en mission de bons offices pour déminer le terrain… 

Pour l’heure aucun calendrier d’ouverture des Microsoft Retail Stores n’est encore connu, ni même les pays concernés par ces installations. C’est la première mission confiée à David Porter. Selon Microsoft, il mènera à bien cette mission en collaboration avec la division Loisirs et Périphériques qui gère les accessoires (souris, webcam, claviers, etc.), les consoles de jeu, etc.

Une information rassurante en filigrane pour la distribution professionnelle, car elle tend à prouver que les boutiques Microsoft proposeront pour l’essentiel à la vente du matériel et des logiciels pour les particuliers, le Soho, voire les TPE.

Il est certain en revanche que c’est un mauvais coup pour les canaux retail qui ont bien du mal en ce moment à se tenir la tête hors de l’eau, comme le prouve la toute récente faillite de Circuit City, la deuxième chaîne dédiée à l’EGP aux Etats-Unis…