Fujitsu cède son activité ‘disques durs’ à Toshiba

Nominations

Les disques durs de Fujitsu, un temps annoncés chez Western Digital, vont finalement restés au Japon puisque c’est Toshiba qui prend les rênes de cette division devenue déficitaire.

Ce n’est pas vraiment une surprise, même si le nom de l’américain Western Digital avait été évoqué initialement : Toshiba vient d’annoncer le rachat des unités de production et de commercialisation des disques durs informatiques estampillés Fujitsu, celui-ci ayant décidé stratégiquement de se désengager de cette activité. L’intégration de cette activité au portefeuille de Toshiba devrait être pleinement effective au début de l’été 2009.

Avec ce rachat, Toshiba va porter sa part de marché aux environs de 16%, soit malgré tout une position de challenger, assez loin derrière les leaders mondiaux de ce marché qui restent américain (Seagate et Western Digital). 

Si le montant du chèque signé par Toshiba n’est pas encore connu (il le sera probablement fin mars), l’agence Reuters indique que cette division, qui emploie 8.000 personnes dans le monde, devrait afficher à la fin de son exercice fiscal (clôt fin mars) une perte d’exploitation de 25 milliards de yens (soit environ 215 millions d’euros) pour un chiffre d’affaires presque dix fois supérieur (240 milliards