Surprise : ViewSonic débarque sur le marché des PC

Stratégies Channel

Contre toutes attentes, et alors que dans la vieille Europe il souffre terriblement (il serait en train de se séparer des 4/5 de ses effectifs) même si il n’aurait pas l’intention de se retirer du marché français, Viewsonic va, probablement en avril, lancer son premier ordinateur…

Oui, oui, un ordinateur, mais un ordinateur à la mode MSI ou Asus, eux-mêmes inspirés par l’iMac d’Apple, soit une machine complète nichée à l’intérieur d’un écran 19 pouces (spécialité de Viewsonic), le tout fonctionnant à l’aide d’un processeur Intel Atom !

ViewSonic est en train de revoir et d’apporter quelques modifications substantielles à son programme channel, Finch Club, dans le but d’accueillir une nouvelle ligne de produits qui est programmée pour le mois d’avril qui pourtant, comme le disait un film français du début  des années 80, est souvent meurtrier…

Concrètement, Viewsonic a confirmé l’info auprès de Channel Insider aux Etats-Unis: son intention de mettre un pied (et si possible les deux) sur le marché des PC, avec l’introduction d’un ordinateur tout-en-un conçu autour d’un écran 19 pouces et d’un processeur Intel Atom. Le tout pour la modique somme de 599 dollars (soit environ 465 euros).

D’après Jeff Volpe, Vice-Président et Manager General de ViewSonic en Amérique du Nord, l’objectif est de contenter les utilisateurs en entreprise ayant besoin de plus d’espace sur leur bureau. “Il n’est nullement nécessaire de subir une tour sur son bureau. Notre machine apportera de plus une belle économie en matière de consommation d’énergie et sera capable d’exécuter toutes les fonctions nécessaires et suffisantes d’un ordinateur de bureau“.
 
Ce mouvement spectaculaire de ViewSonic vers le marché des PC à un moment où les grands fabricants connaissent une baisse sensible de leurs ventes ne lasse pas d’intriguer… Course en avant ? Jeff Volpe rétorque que, bien que 2009 soit bien sûr à envisager comme une “année difficile”, les entreprises qui tirent dans ce contexte profit de certaines opportunités “feront partie des gagnants”, sous-entendu « à l’issue de la crise ».