Windows XP reste maintenu jusqu’en 2014

News Channel

Au-delà du 14 avril prochain, le support du “vieil” OS de Microsoft va passer en mode “étendu”.

Il est increvable… Promis à une rapide mise au rancard par le jeune et (à priori) fringant Vista, Windows XP fait mieux que résister. Notamment dans les entreprises où l’on attend, au mieux, l’arrivée de Windows Seven…

Boosté une fois de plus depuis quelques mois par l’engouement pour les Nebooks qui, après avoir joué massivement la carte Linux, « tournent » de plus en plus et à moindre coût avec Windows XP, ce dernier n’a pas fini sa carrière en dépit d’une mort commerciale maintes fois annoncée, maintes fois repoussée. En théorie, la possibilité d’acquérir de nouvelles licences OEM de Windows XP devait initialement s’évanouir le 31 janvier 2009. Mais en décembre dernier, l’éditeur de Redmond – qui est loin d’être fou et aveugle – a décidé que les constructeurs pourraient être livrés jusqu’au 30 mai prochain, tandis que les fabricants de netbooks  pourraient exploiter XP dans leurs mini-engins jusqu’en 2010 !

« D’accord, diront les Vistasceptiques et les Sevenattentistes, mais n’était-il pas question d’une fin du support et des mises à jour au 14 avril prochain ? » Qu’on se rassure, répond-on chez Microsoft, au-delà de cette date butoir le support va passer en mode “étendu”. Autrement dit les mises à jour critiques et de sécurité vont continuer d’être publiées et cela jusqu’en 2014 !

Pour les analystes, il est clair qu’avec cette décision l’éditeur de Redmond répond directement aux difficultés réelles de Vista à s’imposer, notamment sur le marché professionnel, de nombreuses entreprises de toutes tailles ayant tout simplement fait l’impasse sur Windows Vista (leurs responsables informatiques testent actuellement la version Bêta de Windows 7, disponible gracieusement pendant quelques semaines). A ceci s’ajoute la nécessité pour Microsoft d’être à la disposition des millions d’utilisateurs de netbooks dans le monde, 80% de ces micro-PC écoulés au 3e trimestre (et sans doute presque 90% au 4ème trimestre) étant dotés de XP et non de Linux. Impossible dans ces conditions pour l’éditeur de Redmond de botter en touche et de cesser purement et simplement le support sur cet OS dont la durée de vie risque de rentrer bientôt au Livre des Records pour sa durée de vie… Increvable, on vous dit !