Les ventes du dernier trimestre 2008 en France : le PC fait de la résistance

Stratégies Channel

La crise ? Connait pas… Semble dire en apparence, et contre toutes attentes, le marché européen et français des PC dont les ventes se sont maintenues à un bon niveau à la fin de 2008, au contraire du marché mondial qui fait du surplace, voire régresse ici et là…

A l’ouverture d’IT Partners 2009, un vent inattendu d’optimisme semblait flotter au-dessus de certains stands, notamment ceux des fabricants et assembleurs de PC. Il faut dire que la dernière étude en date de Gartner, consacrée aux ventes de PC en Europe de l’Ouest au cours du 4ème trimestre 2008, s’est révélée bonne, à la surprise de beaucoup. Ce, alors que les ventes mondiales connaissaient au cours de la même  période leur plus faible croissance depuis sept ans, avec une très faible progression de 1,1% à 78,1 millions d’unités. Les livraisons en Europe occidentale ont-elles connu une croissance estimée à 12,1%, pour 20 millions d’unités écoulées.

Motifs avancés par le cabinet d’études : les ventes de portables et particulièrement celles de netbooks (ou NetPC) ont permis au marché de résister contrairement à d’autres zones géographiques, telles que le Moyen-Orient et l’Europe centrale. Dans ce domaine, France, Allemagne et Grande-Bretagne, les trois locomotives habituelles de l’Europe occidentales, héritent de croissances assez similaires (entre  croissances respectives de 12,2%, 13,3% et 13,5%.

Trimestre surprise dans l’hexagone

Rien qu’au quatrième et dernier trimestre de l’année 2008, il s’est écoulé 3,2 millions de PC ! De quoi  surprendre analystes et observateurs qui ne s’attendaient pas à pareille fête… Ainsi, Isabelle Durand, analyste chez Gartner s’exclame “Le marché du PC défie la conjoncture“. Et Mme Durand d’ajouter que la période de Noël fut particulièrement faste et que ce sont les portables et surtout les netbooks (avec 40% de ventes en plus) qui ont soutenu le marché.

Un marché dont le taïwanais Acer conserve le leadership avec une part de marché estimée à 24,7% et une croissance annuelle de ses ventes de +9,7%. Pour sa part, HP voit ses ventes grimper significativement (+19,7%) et ses parts de marché passer de 22,9% à 24,2% (soit très près d’Acer). Du côté Dell, c’est plus la grimace car ses ventes ne grimpent « que » de 1,2% ce qui conduit à une baisse de ses parts de marché (elles sont estimées à 10,2%).

Mais, comme au troisième trimestre, c’est le concurrent taïwanais d’Acer, Asus, qui se frotte réellement les mains du succès de ses Netbooks EeePC, dont les ventes bondissent carrément de 172% ! Ce, quand bien même ses PDM franchissent tout juste les 8% (à 8,1%). Mais elles étaient de 3,4% un an plus tôt ! A contrario, c’est le japonais Toshiba qui fait le plus grise mine avec moins de 6% de PDM (5,6% exactement). Cela dit, il demeure dans le Top5 des ventes et il connait tout de même une belle croissance à deux chiffres (+ 15% exactement). Apple n’apparait pas dans le classement de Gartner alors qu’il semble avoir réalisé une exceptionnelle année 2008, en France et un peu partout en Europe.

Faut-il se réjouir d’un tel marché en croissance ? Oui, mais vite… En effet, dès le début 2009, le cabinet d’études prédit que les ventes de PC devraient chuter sévèrement en 2009, ce que confirme Isabelle Durand, qui explique “Le pire reste à venir“. Tremblez…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur