Restructuration en vue chez Lexmark

Stratégies Channel

Après Microsoft et Intel, c’est au tour de Lexmark d’envisager une restructuration au niveau mondial.

Le spécialiste de l’impression a en effet annoncé des ventes en baisse de 17% et un bénéfice inférieur aux prévisions pour son dernier trimestre 2008. Cette contre-performance serait, selon le constructeur et les analystes, due à des positions mal maîtrisées en matière de risque de change (le dollar ne leur a en effet pas facilité les choses ces derniers mois), mais aussi à son repositionnement en cours sur des produits plus haut de gamme et aux difficultés rencontrées sur le marché des produits grand public. La situation ne devrait pas rapidement s’améliorer, puisque la société prévoit une baisse de ses ventes de 15 à 19% sur le premier trimestre 2009. Afin de corriger le tir, la société envisage donc des restructurations, qui entraîneront dans un premier temps 375 licenciements au niveau mondial, sans qu’il soit précisé quels pays seront concernés, et dans quelle mesure.