Le management de la VoIP, enjeu majeur d’amélioration de la productivité et de réduction des coûts pour les DSI

Stratégies Channel

Selon les résultats d’une étude exclusive menée par EMC et NEURONES-IT, baptisée « Management des infrastructures informatiques : enjeux et perspectives », les DSI voient dans le management de la VoIP un enjeu majeur pour améliorer la productivité de leur structure et pour réduire les coûts.

EMC, leader mondial des solutions d’infrastructures d’information, et NEURONES-IT, spécialiste en matière de conception, d’intégration et d’infogérance d’infrastructures informatiques du groupe NEURONES, viennent de dévoiler les résultats de leur étude conjointe, dénommée « Management des infrastructures informatiques : enjeux et perspectives ».

Il apparait que, dans un contexte économique difficile, l’infrastructure informatique a vocation à être utilisée comme un véritable levier de performance. Pour profiter pleinement des avantages offerts par son infrastructure informatique, l’entreprise doit engager une démarche de transformation, afin de pouvoir maîtriser ses coûts informatiques et renforcer sa sécurité. Il devient ainsi essentiel pour un DSI de savoir gérer et maîtriser le cycle de vie de l’information, outil incontournable de compétitivité et de réactivité.

37% des répondants estiment que leur infrastructure informatique n’est pas satisfaisante de ce point de vue et 32% estiment qu’elle présente des carences d’un point de vue collaboratif. Et 36% des personnes interrogées indiquent que, pour elles, le management de la VoIP est une solution concrète à leur problème.

L’étude montre que le management de la VoIP est en plein expansion dans les entreprises. Ainsi, début 2008, 46% des PME françaises ont souscrit un abonnement de téléphonie fixe basé sur des services de VoIP, contre 7% en 2006 (étude IDATE).

Le marché global de la VoIP est évalué par Jupiter Research à 18 milliards de dollars d’ici 2010. L’étude d’EMC et NEURONES-IT montre à ce sujet que la VoIP est une technologie déjà adoptée par 37% des DSI interrogés et que pour ceux qui n’en sont pas encore équipés, les projets se multiplient : 23% des répondants déclarent être en cours de déploiement et 13% projettent une mise en place dans les 6 mois.

Quels motifs expliquent la vitalité du marché du management de la VoIP ? L’étude en cite deux.  Technologiquement, les dernières innovations ont ajouté au simple transport de la voix une qualité de service de plus en plus efficace. Financièrement, les prix des terminaux téléphoniques, des serveurs d’appels et des forfaits ou services téléphoniques sont de plus en plus abordables. La maîtrise des coûts (26% des réponses) et la possibilité de disposer de rapports précis sur l’état de l’infrastructure (26% des réponses) sont les deux principales raisons invoqués pour l’adoption d’une infrastructure VoIP.

L’infrastructure de communication actuelle évolue, le management de la VoIP permet aux DSI de proposer un service supplémentaire (21% des réponses), d’optimiser leur infrastructure (36%) et d’améliorer sa disponibilité (19% des réponses) Bien déployer et gérer cette technologie est donc un enjeu crucial.

En résumé, les notions de disponibilité, de coût et de qualité de service se démarquent clairement comme étant des critères prépondérants dans la manière de gérer et de prévoir l’évolution de l’infrastructure du système d’information et de communication. La VoIP est en pleine expansion dans les entreprises, les projets se multiplient. La possibilité de réduire les coûts de communication reste l’argument majeur de son implémentation.

Pour Jérôme Perez, Directeur Commercial de NEURONES-IT : « Cette étude démontre que savoir gérer et développer son infrastructure informatique est un enjeu stratégique de premier plan. L’expérience combinée de NEURONES-IT et d’EMC nous permet aujourd’hui de proposer des solutions facilement déployables et tout à fait pertinentes pour les DSI ».

Pour sa part, Gilles Vincent, Senior Technology Consultant Resource Management Software Group d’EMC France, explique : « Cette étude nous montre que dans un contexte qui incite à renforcer encore l’amélioration de la productivité et la recherche de la réduction des coûts, le management de la VoIP est une des solutions répondant efficacement à ces problématiques ».