CFI Maintenance Informatique rachète Wizalid Ordilyon

Nominations

Mises en cessation de paiement le 2 décembre dernier par le tribunal de commerce de Lyon, les sociétés Wizalid Ordilyon et Tecsys Ordilyon viennent d’être reprises par CFI Maintenance Informatique, un spécialiste des infrastructures et de la maintenance informatiques des TPE et PME de la région Rhône-Alpes.

Le tribunal de commerce de Lyon a donc permis à CFI Maintenance Informatique, et à son Président Sacha Rosenthal, de racheter Wizalid Ordilyon. Ce, suite au redressement judiciaire prononcé en décembre dernier de Wizalid et Tecsys. Cette victoire a été obtenue face à trois concurrents, une société parisienne et deux autres revendeurs implantés en Rhône-Alpes.
Le montant de la transaction n’a – sans surprise – pas été communiqué. On sait juste que le groupe CFI a pu entièrement financer le rachat d’Ordilyon et n’a eu recours à l’emprunt que pour financer la moitié du BFR du trimestre à venir.

CFI, qui élargit ainsi grandement son portefeuille d’activités, désire apparemment conserver l’identité des trois entités formant le nouveau groupe, à savoir CFI Maintenance Informatique, PO Infor et Ordilyon-Wizalid. Il est cependant prévu de mutualiser les moyens hot line ainsi que les services achats. L’ensemble des activités devraient être regroupées à Rillieux-la-Pape (proche banlieue lyonnaise) à partir du 2 février 2009.

A noter que seuls les actifs d’Ordilyon Wizalid ont été conservés. Energy Team, l’autre entité du groupe WE, qui est spécialisée dans le conseil et la formation, a été reprise par Axemble. 

Quant aux effectifs, ils sont conservés à hauteur de 80%, un cinquième du personnel ayant quitté la société dès l’annonce du redressement judiciaire ou bien faisant partie de l’équipe d’Energy Team (ils font donc désormais partie d’Axemble).

Le nouveau groupe né de ce rachat sera dirigé par Sacha Rosenthal, PDG de CFI. Cet acteur régional de l’intégration et de la distribution de matériels informatiques, a réalisé un CA de 5.8 M€ en 2008 en pur négoce, tout en étant un acteur local des contrats de services informatiques (2.6 M€ en 2008). Le « nouveau » CFI va donc se composer de sa structure « historique » CFI Maintenance Informatique (trois agences et ateliers et 46 salariés), PO Infor (7 salariés) et Wizalid Ordilyon (38 salariés).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur