L’activité graphique et multimédia mobiles d’AMD cédée à Qualcomm

Nominations

Redistribution de cartes dans le domaine du graphisme et du multimédia pour mobiles : AMD se désengage et revend cette activité à Qualcomm.

On le sait, la situation financière d’AMD n’est pas des plus confortables. Doux euphémisme prononcé quelques jours seulement après que le concurrent d’Intel ait annoncé un plan drastique de restructuration prévoyant, outre une baisse générale des salaires, le départ de 1 100 salariés. Mais AMD ne s’est pas arrêtée en si bon chemin. La firme américaine vient de se séparer d’une de ses nombreuses activités, en l’occurrence la division en charge des graphiques et du multimédias pour mobiles.

Le repreneur n’est autre que Qualcomm, qui a déboursé la modique somme de 65 millions de dollars (un peu plus de 50 millions d’euros). Son ambition affichée ? La « consolidation de son avance dans le multimédia mobile ».

Steve Mollenkopf, vice-président exécutif de Qualcomm et président de la division CDMA Technologies, justifie ce gros chèque dans la période tourmentée actuelle : « Cette acquisition nous apporte des technologies multimédia clés, en particulier les cœurs graphiques, que nous utilisions via un accord de licence auparavant. L’addition de cette technologie engendre de nouvelles synergies alors que nous avançons vers l’intégration des performances de pointe offertes par AMD dans nos produits SoC (System-on-Chip). »

Bonne nouvelle : l’opération financière ne devrait pas se solder par de nouvelles pertes d’emplois, Qualcomm s’étant déclarée prête à accueillir en son sein les équipes de conception et de développement employées jusqu’ici par AMD.
En revanche, Qualcomm a subitement annoncé l’annulation de la conférence que devait tenir son top management à l’occasion du prochain 3GSM de Barcelone. Quelle interprétation faut-il donner à cette annulation ? Les prochains jours devraient nous apporter une réponse…