Archos plonge aussi dans le Netbook, avec un Archos 10 qui promet…

Stratégies Channel

Jusqu’ici spécialiste en matière de baladeurs audio et vidéo, le français Archos vient d’annoncer le lancement de son premier ordinateur. Ou plutôt, à l’image de la stratégie adoptée par Hercules avec le eCafé, son premier Netbook. Un modèle à écran 10,2 pouces, baptisé en conséquence Archos 10, et fonctionnant sur base Atom N270 et avec Windows XP comme OS.

« Me too or not me too, that is the question » ?
Archos se lance à son tour sur le marché des Netbooks qui, décidément, brouille les cartes en attirant à lui des acteurs pas connus pour être fabricants d’ordinateurs (à l’instar d’Hercules avec ses e-Café).

Qu’est-ce qui a pu pousser la firme d’Henri Crohas à proposer elle aussi un modèle de Netbook, en l’occurrence même pas un produit exclusif dans la mesure où il s’agit d’un « rebranding » et d’une adaptation du modèle chinois MJ125/Q130 d’Hasee ?

Plusieurs raisons peuvent être invoquées : d’une part Apple, face à qui Archos s’est depuis longtemps positionné avec ses super baladeurs audio/vidéo qui peine à s’imposer face aux iPod et iPhone, n’a pas sorti lui de Netbook ou de Net PC pour ne pas cannibaliser ses iPhones. D’autre part Henri Crohas l’a toujours dit : les téléphones sont fait en première intention pour téléphoner et les baladeurs audio/vidéo pour voir des films et jouer de la musique, les ordinateurs n’étant pas faits pour tenir dans la poche. Or, avec les Netbooks les frontières explosent : ils sont assez petits et légers pour être emportés partout, ils sont assez puissants pour lancer nombre d’applications, pour faire de la visio et pour jouer de la musique et des films. Conclusion : il faut donc y être, et vite (d’où le rebranding du Hasee et non pas un produit exclusif). Car Archos, en se lançant tardivement sur un marché déjà bien fourni risque de peiner…

Il n’empêche l’Archos 10, puisque c’est son nom, a deux arguments à faire valoir : il réunit ce qui se fait de mieux en ce moment en matière de composants d’une part, il accompagne surtout le dit produit d’une offre en contenus dont il a le secret.

Voyons cela en détail

Pesant moins de 1,3 Kg en dépit d’un écran rétro-éclairé par LED de 10,2 pouces (soit 25,90 cm de diagonale pour une résolution native de 1024 x 600 pixels), l’Archos 10 est présenté comme un compagnon idéal pour toute activité numérique en situation de mobilité. Il hérite du processeur Intel Atom N270, cadencé à 1,6 GHz, et – contrairement à Hercules, aux premiers Asus et aux Acer, qui ont choisi d’adapter une distribution Linux – d’un système d’exploitation Windows XP. Pas de SSD ici, mais un disque dur de belle capacité : 160 Go. Un disque dur qui est déjà chargé avec pas mal d’applications, principalement Lotus Symphony – Working Suite en version intégrale (ce qui montre qu’il ne s’intéresse pas qu’aux utilisateurs domestiques), BitDefender Antivirus 2009 (6 mois gratuits), le logiciel de contrôle parental Parental Filter (6 mois gratuits), le logiciel de classement et de retouches photo XnView en version intégrale ainsi que vTuner Web Radio & TV Player. Nous verrons plus loin qu’au-delà des logiciels, l’offre de contenus est diablement intéressante.

Compatible WiFi 802.11b/g pour l’accès Internet sans fil ainsi qu’un port Ethernet LAN 10/100 pour le relier à un réseau local ou à un routeur, l’Archos 10 offre la petite webcam traditionnelle (mais avec capteur 1,3 Mpixels)  qui, associée au logiciel Skype, permet d’effectuer des appels (audio et vidéo) gratuits ou à prix réduits. Le reste de l’équipement est à l’avenant : lecteur de cartes mémoire 4 en 1, connectique VGA pour le relier à un écran de grande taille, prises Jack pour un casque et un micro ainsi que trois ports USB.

L’Archos Style

Ce qui fait la différence ? C’est qu’en achetant l’Archos 10, on peut accéder instantanément à l’Archos Media Club, portail de VOD et contenus multimédia. Et même mieux : Archos offre aux acheteurs un crédit de 50€ pour acheter par exemple un film (ou le louer). En outre, on peut aussi écouter gratuitement de la musique en provenance des plus grands labels via Deezer depuis la page d’accueil du mini portable ARCHOS 10 et choisir sa Web radio ou Web TV préférée avec vTuner parmi les 1.000 chaînes Web TV, plus de 10.000 stations de Web radio et les 100.000 podcasts du monde entier.

L’Archos 10 ne bénéficiera pas d’une distribution via un canal exclusif, ni – à priori via un opérateur en téléphonie mobile. Partout où l’on peut trouver de l’Archos physiquement ou en ligne, on pourra retrouver à la vente l’Archos 10. Il sera également présent sur la boutique en ligne du site www.archos.com.
Reste son prix, que l’on qualifiera d’intéressant sans être pour autant moins disant : l’Archos 10 avec batterie 3 cellules est commercialisé au prix public conseillé de 349€, pour 30 euros de plus on peut hériter d’une batterie 6 cellules qui dope clairement son autonomie, de toute façon correcte (grâce à l’Atom).

Alors, cet Archos 10, un « one shot » pour Archos dans l’univers de la construction d’ordinateurs ? Sans doute pas, même si Rémi Durand – le Directeur Marketing à nœud pap d’Archos – dans une interview accordée à notre confrère Vincent Birebent, de ZDNet, explique : « Nous avons toujours d’autres projets en matière de multimédia, que nous dévoilerons prochainement. Mais l’Archos 10 est un préalable pour proposer une autre façon de voir l’informatique. »