Fujitsu-Siemens prêt à licencier

Stratégies Channel

Fujitsu Siemens envisage de licencier 12% de ses équipes allemandes, soient environ 700 emplois en raison de l’état du marché.

Sur les 10500 employés de la société, la majorité se trouve en Allemagne. Cette annonce intervient quelques semaines après l’annonce du rachat de 50% des parts de Siemens par Fujitsu dans une joint-venture. A cette occasion, Kuniaki Nozoe, le président de Fujitsu, avait félicité les employés en expliquant qu’il avait « hérité » d’une solide base de clients en EMEA, de compétences R&D et d’employés « talentueux ». Ils travailleront désormais avec un nouveau P-DG, l’actuel directeur financier Kai Flore.