Au tour d’EMC de licencier 2 400 personnes dans le monde

Nominations

Ses prévisions de recettes pour le quatrième trimestre n’ont pas été encore annoncées, qu’EMC a déjà déclaré ce mercredi le lancement d’un programme de restructuration incluant le départ de 2 400 salariés…

Selon EMC, et sans surprise, cette restructuration vise à rationaliser ses coûts de la division Gestion d’Infrastructure et n’aura pas d’incidence sur VMware, devenue filiale d’EMC. Il n’en reste pas moins que 2 400 personnes en moins, ce n’est pas loin de 7% de la division concernée. On ignore pour l’heure la répartition géographique de ces centaines de licenciements et non renouvellements de contrats.