Plus de 1 900 salariés ne répondent plus à « Allo Moto ? »

Nominations

Selon la SEC (Security and Exchange Commission), Motorola a licencié au quatrième trimestre 2008 non pas 1 500 personnes, comme prévu, mais plus de 1 900. La division mobile est la plus touchée.

Avec l’objectif de sauvegarder 800 millions de dollars afin de démarrer sur de bonnes bases financières l’année 2009, Motorola avait indiqué vouloir se séparer de 3 000 employés et cadres, dont la moitié au cours du dernier trimestre de l’année 2008 et au début de 2009.  Selon la SEC (Security and Exchange Commission), le gendarme de la Bourse américaine, le chiffre est allègrement dépassé puisque pas moins de 1 900 personnes ont fait leurs cartons. Et principalement au sein de la division mobile, ainsi – dans une moindre mesure – qu’au sein de la division vidéo.

Motorola va-t-il poursuivre au premier trimestre 2009 sa politique de dégraissage massif, sanctionnant notamment dans le domaine de la téléphonie mobile, sa perte de parts de marché ? Nul ne le sait pour l’instant, hormis le conseil d’administration qui devrait bientôt communiquer sur la question…