Jusqu’à 15 000 emplois menacés chez Microsoft le 15 janvier ?

Nominations

Relayée notamment par le site Web Fudzilla,  l’information a fait le tour des rédactions à la sortie du réveillon : l’éditeur de Redmond pourrait annoncer la plus importante réduction d’effectifs de son histoire. L’annonce serait faite le 15 janvier prochain et concernerait de 10 à 17% de l’effectif global de la firme, soit entre 9 000 et 15 000 salariés !

Coupe claire en vue chez Microsoft ? Telle est en tous cas la rumeur, relayée notamment sur la toile par le site Fudzilla. Une rumeur qui annoncer pour le 15 janvier une importante réduction d’effectifs, la plus importante de l’histoire de la firme de Redmond.

Selon les sources, l’éditeur serait en passe de licencier de 10% à 17% de son effectif, ce qui représente entre 9 000 et 15 000 salarié. Le but ? Toujours le même : en période de crise majeure, améliorer drastiquement les ratios de rentabilité d’une firme pas habituée à être aussi chahutée, sur fond d’insuccès chronique de Windows Vista, de succès moyen des produits bureautiques ou de rentabilité incertaine du département gaming, pour ne citer qu’eux. Pourtant, les divisions dans le collimateur de la direction seraient les moins rentables du groupe, voire les plus déficitaires, telles que MSN, qui devraient être les plus impactées. Et ce, partout dans le monde. Fudzilla croit même savoir que la région EMEA serait l’une de celles payant le plus lourd tribut à cette réorganisation. De même le département R&D serait soumis à de nombreux départs.

Parmi les milliers de salariés mis sur la touche, il s’agirait d’abord pour Microsoft de se délester, malheureusement classiquement, des intérimaires et des employés en contrat à durée déterminée. Aucun commentaire en interne n’a pour l’heure étayé ou contredit ces supputations. Quant à la date du 15 janvier, elle correspond sans doute à une prise de parole de Steve Ballmer, le bouillonnant CEO de la firme, qui a en effet prévu de s’exprimer à l’issue du salon CES de Las Vegas qui se déroule du 8 au 11 janvier.