200 licenciements chez Lenovo

Nominations

Le constructeur de PC chinois, Lenovo, n’est pas plus à l’abri des conséquences de la crise financière que ses homologues américains, asiatiques ou européens. Il vient d’annoncer le licenciement de 200 salariés.

Ces 200 licenciements annoncés concernent pour l’essentiel le siège du groupe, à Beijing. Outre le contexte économique, bien entendu invoqué par Lenovo, le fabricant chinois justifie cette restructuration (qui pourrait n’être qu’une première étape) par des résultats au deuxième trimestre très inférieurs aux prévisions. Des résultats qui l’obligent à chercher des pistes pour retrouver une rentabilité suffisante. Et, comme souvent dans ces cas-là, c’est la masse salariale qui est la première à subir les conséquences…