Tele Atlas licencie

Stratégies Channel

Le marché du GPS entre semble-t-il dans une phase de ralentissement

L’un des principaux fournisseurs de cartes numériques aux côtés de l’américain Navteq, la société belgo-néerlandaise Tele Atlas, qui a été rachetée l’an dernier par le fournisseur de terminaux Tomtom pour 2,9 milliards d’euros, prévoit en effet de licencier 125 personnes, dont la moitié en Europe. L’été dernier, Tele Atlas avait déjà licencié 135 personnes.