AMD alourdit sa purge

Nominations

Le fondeur n’a pas fait fondre ses objectifs de licenciements sous les frimas du mois de janvier. Bien au contraire : il vient d’ajouter 100 suppressions de postes supplémentaires à son plan annoncé un mois plus tôt seulement.

AMD a revu à la hausse le volume de ses licenciements. Ce sont 100 suppressions de postes supplémentaires qui sont venues s’ajouter aux 500 licenciements déjà annoncés en décembre dernier. Cela va se traduire par un alourdissement des charges de restructuration sur le trimestre à hauteur de 20 millions de dollars, pour une réorganisation qui globalement devrait coûter à AMD pas moins de 70 millions de dollars. La condition sine qua none, selon les dirigeants de la firme, d’un retour à l’équilibre. Mais la faiblesse de la demande actuelle ne risque-t-elle pas d’aggraver encore la situation financière fragile d’AMD… A suivre.