Nokia vend son activité Appliances de sécurité à Check Point Software

Stratégies Channel

Présentée comme une « association » et comme « l’aboutissement naturel de 12 ans de collaboration réussie entre les deux sociétés », la signature de l’accord entre Nokia et Check Point permet à ce dernier de racheter l’activité «Security Appliances » du fabricant finlandais.

Les deux sociétés coopéraient depuis plus de dix ans autour de solutions de sécurité d’entreprise. Et Nokia en conclut que l’accord de revente signé avec Check Point Software Technologies est en quelque sorte « l’aboutissement naturel de cette longue collaboration ».

 « Cela fait plus de 10 ans que l’activité «Security Appliances »  de Nokia occupe une position de leader sur ce marché. Nos plates-formes de sécurité IP ont acquis la réputation méritée de solution d’excellence sur laquelle déployer les logiciels de sécurité de Check Point », explique Tom Furlong, Vice président directeur de la division Services & Software chez Nokia. Il ajoute « Cette activité est totalement en phase avec l’offre de Check Point et leur association sera extrêmement bénéfique pour les milliers de clients utilisant déjà les solutions de sécurité de Nokia. »
 

Gil Shwed, le PDG de Check Point réagit aussi à cette annonce : « En sa qualité de pionnier dans le domaine de la sécurité d’entreprise, Nokia est depuis longtemps un partenaire stratégique de Check Point et nous a rapidement aidé à devenir leader sur le marché de la sécurité. L’intégration du portefeuille «Security Appliances » de Nokia dans l’offre étendue de Check Point en matière de solutions de sécurité est l’aboutissement naturel de notre longue collaboration, synonyme d’avantages durables pour nos clients mutuels. »

Rachetée par Check Point, l’activité «Security Appliances »  de Nokia inclut des plates-formes de sécurité dédiées, optimisées pour le pare-feu Check Point, les réseaux privés virtuels (ou VPN, Virtual Private Network) ainsi que des logiciels de gestion unifiée des menaces (UTM, Unified Threat Management). Et la firme finlandaise de rappeler, à l’heure où elle se sépare de cette activité, qu’environ 85 % des entreprises du classement Fortune 500 ont acquis ses plates-formes de sécurité, tandis que plus de 220 000  appliances ont été installées chez plus de 23 000 clients dans le monde.

Le rachat, pour une somme qui n’a pas été communiquée, va entrer sans doute en vigueur au cours du premier trimestre 2009 (il est bien entendu soumis aux autorisations et conditions habituelles pour ce genre d’opérations). Avec cette opération, Check Point étant un peu plus son leadership dans son domaine et dispose d’une gamme un peu plus vaste encore de passerelles de sécurité, disponibles sous forme de logiciels ou d’appliances. Affirmant avoir écoulé à ce jour plus de 700 000 passerelles de sécurité, auprès de plus de 100 000 clients sous licence dans le monde, la firme israélo-américaine compte parmi ses clients 100 % des entreprises du classement Fortune 100 et 98 % des entreprises du classement Fortune 500 !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur