ARAGON-ERH valorise le capital humain d’ARAXXE sur le mode SaaS

Stratégies Channel

Araxxe, est un fournisseur français de solutions intégrées spécialisé dans le « revenue assurance». Implanté dans 60 pays, il a mis en place le logiciel de gestion et de développement des ressources humaines d’Aragon-eRH en mode SaaS. Observons ce cas de près…

L’existant

Créée en juin 2006, la société Araxxe – dont le siège social est basé à Neuilly sur Seine (92) – concentre ses activités sur le marché des télécoms en mettant ses services à disposition des opérateurs de téléphonie mobile dans de nombreux pays du monde – 70% de son activité est du reste à l’international. Afin de privilégier, selon elle, la cohérence et la bonne entente entre ses équipes, Araxxe privilégie pour le moment le recrutement de collaborateurs français.

Les services de la société sont proposés au mois et s’organisent autour de trois grandes lignes de services :

 1.    La détection des erreurs de facturation : les opérateurs externalisent des contrôles complexes auprès d’Araxxe, qui ne vend pas une technologie mais un service. Des robots génèrent des transactions de toutes sortes, se comportant comme un abonné humain lambda : envoi de sms, appels vocaux… Araxxe collecte ensuite les factures correspondantes et en vérifie l’exactitude au regard des transactions dûment répertoriées et datées. A la différence des prestations d’audit –qui sont ponctuelles- ces simulations sont récurrentes.
 2.    La détection des fraudes et des détournements télécoms : pour des raisons tarifaires propres à chaque opérateur, il est possible de tricher, notamment sur les offres illimitées et les forfaits. Ainsi, il arrive qu’il y ait des détournements : des fraudeurs achètent de telles offres en grande quantité et en détournent l’usage à leur profit pour une revente sous une autre forme. Araxxe dispose des outils et des compétences pour détecter ces fraudes et aider les opérateurs à lutter contre ces détournements.
 3.    Le contrôle de la qualité de service (QoS) à base de robots d’appels localisés dans le monde.


La problématique

Société en forte croissance, Arraxe a pour préoccupation principale de disposer de collaborateurs performants, à même de se focaliser sur leur vrai métier pour en tirer le maximum de valeur ajoutée. Partant du principe que chaque individu ne peut être bon en tout, il doit donc se concentrer sur sa propre valeur ajoutée.


Solution choisie

La collaboration entre Aragon-eRH et Araxxe a commencé dès la création de la structure. « Je crois fortement à l’outsourcing. Parmi les personnes qui composent actuellement la société, il n’y en a aucune, je dis bien aucune, qui fasse autre chose que le cœur de notre métier. » assure Xavier Lesage, le président d’Araxxe.
 
Dix années passées chez Accenture, ex-Andersen Consulting, ont permis à Xavier Lesage de bien définir la façon dont il souhaitait organiser son entreprise. A l’époque, il observe que beaucoup de services internes au sein de ses entreprises auditées finissaient par être encombrés de collaborateurs intermédiaires (informatique, comptabilité…), le plus souvent peu valorisés, et avec peu de perspectives d’évolution. 

Il explique :  « Nous n’avons pas de locaux qui nous appartiennent, ni de bail de location classique, nous occupons des mètres carrés dans un centre d’affaires. Je ne souhaite pas voir un collaborateur s’occuper de la machine à café, de la femme de ménage ou du photocopieur : tous se concentrent sur leur vrai métier. En nous logeant dans un centre d’affaires nous obtenons ainsi le département Services Généraux. »

Pratique encore moins courante : il n’y a pas de DRH chez Araxxe !
Dans les grandes entreprises il y a parfois des spécialistes externes qui prodiguent des conseils aux chefs d’entreprises, mais avec Aragon-eRH c’est différent. Cette solution logicielle intègre toute la chaîne de valeur, du sommet (ce que fait un spécialiste) au plus bas degré (organisation des visites médicales des salariés), en passant par la mutuelle, le recrutement, les évaluations, la gestion des congés et des temps.

« Le champ de ce qui est externalisé en RH est en fait très vaste, précise Xavier Lesage. Je ne vois pas ce qu’on pourrait externaliser de plus, et d’ailleurs si je le vois, nous l’externaliserons sans doute. En délégant à l’extérieur, j’obtiens une prestation moins chère et mieux faite. »

Au contraire de certains qui pensent qu’en confiant leurs activités à des tiers, ils perdent le contrôle de leur entreprise, Araxxe pense qu’elle dispose d’un meilleur contrôle sur ses activités qu’en ayant recruté un DRH qui s’organiserait à sa façon, et qu’elle aurait du mal à remplacer. D’où son intérêt pour la solution Aragon-eRH qui offre une plus grande indépendance car elle établit une relation claire et définie entre un client et son fournisseur.


Les outils mis en place

La solution Aragon-eRH a été choisie par Araxxe et mise en place en peu de temps pour gérer les éléments suivants :
•    Gestion des dossiers des employés.
•    Gestion des compétences et des carrières
•    Gestion des organisations
•    Gestion des temps de travail.
•    Gestion des dépenses professionnelles.
•    Gestion des congés.
•    Gestion des évaluations.
•    Gestion des tickets restaurants.
•    Gestion de l’intéressement et des PEE.
•    Gestion de la formation.
•    Gestion des niveaux de salaires.
•    Conseil en organisation.
 
Et Aragon-eRH d’expliquer que dans le domaine des RH chacun de ces éléments pris séparément peut sembler simple, voire banal. Mais que, néanmoins, en cas de dysfonctionnement, le résultat engendré peut être conséquent (erreur de paie, décompte des congés…), car il s’agit de relations humaines.« Je regarde Aragon-eRH non comme un fournisseur d’outils de RH, mais comme mon service de gestion des RH », confie Xavier Lesage.


Les bénéfices enregistrés

D’un point de vue RH, la direction d’Araxxe explique qu’elle libère désormais du temps pour ne traiter que des questions de fond et à valeur ajoutée. Qu’elle se satisfait de la qualité du service adopté qu’elle juge équivalent à ceux d’une grande société : les  employés y sont aussi bien servis. La solution Aragon-eRH, utilisée sur le mode SaaS, est envisagée comme un réducteur de délais. Dans le cas d’un recrutement par exemple, il ne s’écoule que 6 semaines entre l’entretien et l’intégration.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur