Vente liée : un client arrache 180 euros à Dell

Nominations

Au terme d’une longue, très longue action…

On le sait, à moins de s’adresser à un assembleur, il est quasiment impossible d’acheter un PC sans logiciels préinstallés, notamment un système d’exploitation. C’est ce qu’on appelle la vente liée.

Mais certains consommateurs ont décidé de combattre cet état de fait. Et à force de persévérance, un client a finalement obtenu gain de cause. C’est le cas de Clément Hengy  qui a acheté un ordinateur chez Dell en février 2008. Refusant de payer pour des logiciels qu’il ne veut pas, l’homme entame une série de démarches afin d’obtenir un remboursement.

Après avoir pris contact avec divers organismes comme l’UFC Que Choisir, la DRCCRF ou encore Racketiciel et après moult lettres recommandées, Dell fini par céder sept mois après l’achat. Le client reçoit donc un chèque de 180 euros octroyé en tant que geste commercial. Pour le fabricant texan, il ne s’agit donc pas d’un remboursement pour vente liée mais d’une compensation au regard des frais engagés…

Pour autant, le “geste” de Dell est une première. Jusqu’à aujourd’hui, les remboursements étaient décidés par une décision de justice. De là à croire que cette pratique se généralise chez les constructeurs, il y a un pas que nous ne franchirons pas…

La suite de l’article sur Silicon.fr, ici