Les solutions E-Commerce Oxatis livrées avec la gamme de PC NEC dédiés aux PME / PMI

Stratégies Channel

NEC Computers vient d’annoncer une offre de partenariat signée avec Oxatis, plateforme française d’e-commerce.

Les PC de bureau ou mobiles NEC de la gamme « NEC Génération », dédiée aux PME et PMI, intègrent désormais l’offre Oxatis permettant aux utilisateurs de créer facilement leur boutique en ligne.  Le but était de créer une offre adaptée aux attentes des PME et à l’évolution du marché.

Après la signature de cet accord de partenariat, tous les responsables de petites et moyennes entreprises dotés d’ordinateurs estampillés NEC vont avoir la possibilité de créer leur boutique en ligne chez Oxatis, avec une période de 30 jours offerts à la clé.

Nec insiste sur le fait que ce partenariat vient compléter une ligne de produits dédiée et des programmes spécifiques comme le management simplifié du poste client.

Olivier Chevance, Directeur Marketing de la Business Unit Clients chez NEC Computers  explique les raisons de ce partenariat « 100% en phase avec notre stratégie de conquête du marché PME/PMI,  Oxatis offre une solution simple, rodée et ouverte et idéale dans le contexte économique. Par ailleurs, une enquête auprès de notre réseau de distribution a montré un intérêt sur des solutions e-business, pour près de 40% d’entre eux, considérant cette offre comme un moyen supplémentaire de se différencier et de compléter leur offre de service. »

Marc Schillaci, le fondateur et PDG d’Oxatis embraye : « Selon les résultats de notre sondage réalisé avec EBP en mars 2008, 38% de nos e-commerçants voient leur chiffre d’affaires augmenter de 10% grâce à leur e-commerce et pour 7% d’entre eux, cette hausse atteint les 50% . Quand on connaît les chiffres actuels de croissance, on se rend bien compte que la vente en ligne est une vraie opportunité pour sortir de la crise. Nous sommes également ravis qu’un acteur aussi présent sur le marché des PME/PMI que NEC ait reconnu en notre offre une réelle valeur ajoutée pour les petites et moyennes entreprises et nous sommes impatients d’en mesurer les retombées. »