Le patron de Kingston Technology voit des vertus dans la crise économique mondiale et s’essaie aux prédictions pour 2009

Stratégies Channel

Pour John Tu, Président et co-fondateur de Kingston Technology (constructeur mondial de produits mémoire), la crise économique et la consolidation actuelle du marché vont aider l’industrie de la mémoire à corriger ses excès

Par John Tu, Président et co-fondateur de Kingston Technology

Consolidation et simplification du marché – L’impact réel du ralentissement économique commençant à se faire sentir, il est probable que les plus petits acteurs du marché de la mémoire vont rencontrer des difficultés croissantes, et que certains disparaîtront. Un accroissement trop rapide de la production et du nombre de producteurs de puces mémoire a entraîné une baisse des prix au cours des derniers mois, et la consolidation du marché devrait aider l’industrie à se corriger d’elle-même. Dans cet environnement, Kingston Technology est bien positionné pour absorber les effets de la crise économique actuelle grâce à une situation financière solide et d’importantes réserves de trésorerie.

Montée en charge des nouvelles technologies DRAM –  La mémoire DDR3 gagnera du terrain sur le marché en 2009. Cette croissance sera encouragée par l’introduction et l’adoption de technologies mémoire ‘triple channel’ et peut être ‘quad channel’. Nous pouvons également nous attendre à la montée en charge des modules mémoire VLP (Very Low Profile), qui permettront de consommer moins de matières premières pour les modules nouveaux et existants. Nous constaterons également une demande croissante pour des modules mémoire haute performance de la part des utilisateurs exigeants, qui ont besoin de toujours plus de performances pour des applications multimédia par exemple.

Accroissement des capacités en mémoire flash –  2009 verra très probablement un accroissement de la demande pour les cartes SD haute performance et haute capacité (SDHC) au fur et à mesure de l’avènement des appareils photo et caméscopes haute définition. Le plafond de capacité actuellement pour le format SDHC est de 32 Go, mais ce format pourrait évoluer courant 2009 pour permettre la production de capacités plus élevées.

Protection des données, une tendance forte en 2009 –  2008 a mis en évidence un fort besoin de protection des données à la fois dans les secteurs public et privé. La multiplication des scandales liés à la perte de données critiques montre que le risque potentiel est réel lorsque des procédures adéquates ne sont pas en place et lorsque les bonnes technologies ne sont pas utilisées pour garantir la sécurité des données. L’année qui vient verra un accroissement de la demande pour les clés USB avec un encryptage matériel, et la poursuite de la montée des capacités de stockage proposées.

La virtualisation, au-delà de l’effet de mode – La virtualisation continuera d’être un sujet chaud et s’imposera en tête des préoccupations des directions informatiques. Selon le cabinet Gartner, la virtualisation est désormais au-delà de l’effet de mode et il est probable que les entreprises commenceront à en tirer des avantages concrets. Concernant la mémoire, les directions informatiques commenceront probablement à rechercher des moyens d’améliorer leur retour sur investissement et leurs coûts de fonctionnement dans le cadre de leurs projets de virtualisation. Ceci devrait passer par un accroissement de la capacité mémoire des serveurs virtuels. Une capacité mémoire plus élevée améliore aussi les performances et la capacité d’extension des machines virtuelles.

Les SSD toujours d’actualité mais pas encore une technologie majeure –  Les disques SSD (Solid State Drives » continueront d’être fortement présents dans les discours marketing et dans les programmes de R&D des fournisseurs, mais je ne pense pas qu’ils deviendront une technologie majeure en 2009. Ils seront toujours trop chers car le différentiel de prix entre les disques SSD à mémoire électronique et les disques durs traditionnels (en partant du prix du Gigaoctet) reste considérable. Toutefois la surproduction croissante constatée sur le marché des puces mémoire flash NAND au cours des 12 derniers mois pourrait conduire à une accélération de la baisse des prix, rendant ainsi les disques SSD plus accessibles.

Nouveaux standards pour les disques SSD –  2008 a connu un certain nombre de problèmes de fiabilité liés à de nouvelles utilisations des disques SSD. Ces problèmes étaient essentiellement dus à des soucis de mise au point, normaux pour une technologie très jeune. Des améliorations ont été introduites et les produits proposés par les principaux fournisseurs ont désormais une qualité correcte. Néanmoins, au fur et à mesure de l’accroissement de la demande de disques SSD il est probable que de nouveaux standards vont être introduits pour garantir à la fois haute performances et haute qualité pour cette technologie.

Green IT – les gens s’en soucient ils encore ? –  Je pense qu’en 2009 le ‘Green IT’ continuera d’être d’actualité mais moins en raison de son côté écologique qu’en raison des économies de coût qui lui sont associées. La hausse continue des coûts de l’énergie touche tout le monde, donc si les entreprises se tournent vers des équipements plus économes en énergie ce n’est pas uniquement pour des raisons écologiques mais parce que cela permet d’accroître la rentabilité.

John Tu