1&1 installe un immense datacenter sur un ancien site nucléaire

Tendances IT

1&1 stocke et héberge plus vert en ouvrant un nouveau et immense datacenter européen à Hanau (Allemagne) sur une ancienne installation stockant le combustible nucléaire. Il pourra abriter 100 000 serveurs !

1&1 Internet, l’un des principaux fournisseurs mondiaux d’hébergement Internet vient d’annoncer planifier l’installation et la construction à Hanau (Allemagne) d’un des plus vastes datacenters jamais créés sur le « vieux continent ».

Bonne idée : il s’agira d’un centre de données vert à plus d’un titre. A commencer par le fait qu’il va prendre la place de ce qui était jusqu’à il y a peu encore un centre de stockage de combustible nucléaire, appelé « New MOX » et n’ayant jamais été réellement exploité officiellement. Historiquement, le site nucléaire d’Hanau fût construit à la fin des années 1980 pour la production de barres à oxyde mixte, faites d’uranium et de plutonium enrichis. Mais il n’a pas été mis en fonctionnement et l’ancien propriétaire Siemens AG a décidé fin 1995 l’abandon de ces installations.

Il y a  deux ans, le site en question s’est vu « exempté  » de contrôles nucléaires tels qu’établis par la législation en vigueur. Il s’agissait, en effet, d’une condition sine qua none pour qu’1&1 s’engage dans ce projet.  

Stocker des données à la place de matériaux hautement toxiques, voilà une idée intéressante…

Le datacenter qui prendra place bientôt en cet endroit sera en mesure d’accueillir jusqu’à 100 000 serveurs, et ce, sur une superficie de 10 000 mètres carrés ! Et, suivant  l’exemple de tous les centres de données de l’hébergeur, ces nouvelles installations  se verront alimentées en électricité via des ressources renouvelables.

Une bonne nouvelle en appelant d’autres, 1&1 prévoit aussi la création de vingt nouveaux postes dans ces installations, sans compter les nombreux autres postes prévus pour le centre de R&D de la société qui est situé à Karlsruhe, non loin de la frontière française.

Oliver Mauss, membre du directoire de 1&1 Internet, explique : « Le nouveau centre de données de Hanau permettra de poursuivre l’optimisation de nos services Internet. La distance géographique entre nos centres de données actuels reste un aspect important de notre stratégie d’expansion de l’entreprise, de sorte que ces nouvelles installations renforceront notre backbone européen. »

Plus d’efficacité et plus de respect de la nature… Que demande le peuple ? Mais il faudra attendre encore un peu pour cette installation puisque, selon les prévisions, elle serait opérationnelle – au mieux – pour la fin de l’année 2009. En outre, elle concernera principalement l’hébergement des services pour les serveurs dédiés.

Le nouveau datacenter d’Hanau sera à même d’intégrer des nouveaux services comme les applications de type SaaS ou le « Cloud Computing », qui a le vent en poupe (du vent dans les nuages en quelque sorte).