Philips Voice Tracer 880 : le dictaphone numérique nec plus ultra

Produits & Services

Le géant batave de l’électronique grand public a depuis quelques années à son catalogue une gamme étoffée de dictaphones numériques dont la qualité et les prestations vont en s’améliorant de version en version. Dans sa dernière livraison de « Voice Tracer », qui date de quelques semaines, le modèle 880 est en quelque sorte le haut de gamme de la série. A la clé : un produit complet, bien fini et compatible Mac/PC. Pour moins de 150 euros, il vaut vraiment le détour. Découverte.

Un écran LCD magnifiquement bleuté qui s’est agrandi depuis la génération précédente, des haut-parleurs de qualité, un fonctionnement simple et un enregistrement en « full » MP3, sont quelques-uns des arguments qui font des nouveaux Voice Tracer de Philips une gamme promise à un succès mérité.

A la clé, des possibilités d’utilisations variées : de l’auto-enregistrement aux interviews (pour nous autres journalistes), en passant par les consignes de médecins à leur assistante et à la dictée (de type Dragon Naturally Speaking 10) qui gagne en efficacité ! 

Pour la première fois compatibles PC et Mac, les Voice Tracer numériques ont vraiment été conçus pour simplifier le passage de la prise de note classique à la dictée numérique. Tous les nouveaux modèles (au nombre de cinq) sont dotés de microphones à haute sensibilité (mais le 880 que nous avons pu tester offre en plus un micro-cravate dont nous verrons l’intérêt), de six modes d’enregistrement possibles (PCM, SHQ, HQ, SP, LP, SLP) et d’un enregistrement stéréo de haute qualité aussi bien pour un usage privé qu’en entreprise.

Partant du principe qu’un cadre, qu’un chef d’entreprise, qu’un médecin ou qu’un architecte ont aussi une vie en dehors du travail, Philips a ajouté à ses dictaphones l’écoute de musique MP3 (sur le modèle que nous avons testé il y avait même un espace mémoire dédié à cette musique) et même celle des radios FM via un tuner intégré avec l’antenne dissimulée dans les oreillettes (à l’instar de certains téléphones mobiles).

Pour faciliter le traitement d’enregistrements audio de longue durée, une fonction d’indexation permet de définir des points de référence dans la dictée, par exemple au début d’une nouvelle section. Les enregistrements sont dès lors plus rapidement lisibles, ce qui facilite la correction et la retranscription d’une note ou d’une dictée.

MAC et PC

Pour la première fois, Philips propose sur ce genre de produits une connexion USB 2.0 qui rend les Voice Tracer compatibles MAC et PC. Et surtout, la firme n’a pas fait appel, comme c’était le cas par le passé, à un logiciel propriétaire. Les fichiers étant stockés dans la mémoire du dictaphone en MP3, il suffit de déverser ceux-ci sur le bureau de son ordinateur pour qu’ils puissent être exploités par tous les logiciels « standard » du marché (iTunes par exemple ou SongBird).

Les Voice Tracer sont alimentés « nativement » par deux piles Alcalines AAA (pas rechargeables, ce qui est un peu dommage). Mais, les deux modèles haut de gamme (Voice Tracer 860 et 880) peuvent aussi enregistrer tout en étant alimentés via la prise USB connectée à l’ordinateur (MAC ou PC) ou à un hub USB autoalimenté, pour une consommation réduite de piles.

Lors du lancement de cette nouvelle gamme, Thomas Brauner, le Directeur de la division Philips Speech Processing, a expliqué : « Les Voice Tracer sont immédiatement opérationnels et très simples d’utilisation. Ils s’adressent à des utilisateurs qui veulent bénéficier des avantages de la dictée numérique, mais n’ont pas nécessairement besoin de flux de travail totalement intégrés et gérés professionnellement. Par exemple, les journalistes pourront travailler plus efficacement en enregistrant une interview au lieu de prendre des notes manuscrites. Disposer d’un enregistrement en direct permet également de clarifier certains points ambigus. Les étudiants pourront enregistrer des conférences entières : ils disposeront ainsi de tous les détails pour apprendre et réviser. Les avantages de l’enregistrement instantané sont nombreux. Notre nouvelle gamme de produits  garantit simplement que l’on peut se souvenir de tout, n’importe où et n’importe quand. C’est le must de la prise de notes !»

Le Voice Tracer 880, le haut du panier

Testé pendant trois semaines lors de salons ainsi qu’en interviews, le modèle le plus haut de gamme Voice Tracer 880 nous a paru être l’instrument idéal du journaliste, mais au-delà de tous ceux pour qui la prise de notes et l’enregistrement audio « en déplacement » ont une utilité permanente.

Outre une apparente qualité de finition et un design agréable à l’œil et pratique à l’usage, le VT 880 offre de multiples raffinements dont « l’alarme intelligente » et la présence d’un micro-cravate stéréo (en plus du microphone intégré) ne sont pas les moindres.

L’écran est clair et lisible, l’organisation avec quatre dossiers de 99 enregistrements chacun s’avère d’une simplicité biblique. Pour les heures de loisirs l’écoute MP3 est intéressante tout comme la présence de la radio FM stéréo (déjà évoquée) dont on peut en plus enregistrer directement les programmes au format MP3 (sans DRM)…

A noter l’intérêt de la fonction de verrouillage (un bouton à enclencher sur le côté). Il empêche une mise en marche/arrêt involontaire du dictaphone, très prompt à réagir au moindre effleurement de la touche d’enregistrement (le transport dans un sac oblige à utiliser ce verrou, faute de quoi l’enregistrement se déclenche) ou spontanément à la détection d’une voix par le microphone intégré…

Certains seraient peut-être tentés de dire « seulement 2 Go de RAM ? », oui mais déjà c’est un progrès par rapport aux versions précédentes, et ensuite nous avons trouvé cette capacité suffisante dans la plupart des cas. Le VT 880 travaillant par défaut en MP3, avec taux de compression variable, on peut atteindre  71 heures d’enregistrement en haute qualité, et jusqu’à 284 heures en SLP ou Super Long Play (rappelons qu’en tout il y a six qualités d’enregistrement possibles).

A l’usage, on apprécie d’autres raffinements instaurés par Philips : le réglage de la sensibilité du micro pour tenir compte du bruit ambiant et le micro cravate tout à fait bluffant de qualité, la présence d’un mode de lecture lente facilitant la transcription manuelle, le haut parleur de taille correcte et de belle qualité.

Facile à vivre, le dictaphone se connecte en USB2 indifféremment à un PC ou/et à un MAC et offre un transfert rapide des enregistrements sans passage par un logiciel propriétaire. Rien n’empêche également d’utiliser le VT 880 telle une clé USB de stockage. L’autonomie de fonctionnement via les deux piles alcalines (AAA) fournies ? Elle est correcte (50 heures avant changement des piles, donnée constructeur). 

En bref, un produit de qualité, bien fini, facile à vivre et bourré de raffinements bien venus. L’outil idéal du preneur de son amateur ou professionnel et un cadeau de choix pour Noël.

Prix : 149 € (dont éco-participation) : 0,48 €

Caractéristiques techniques

Mémoire intégrée     Intégrée 2 Go
Temps d’enregistrement par modes     142 h (LP), 94h30mn (SP), 71h (HQ), 35h30mn (SHQ)
Format d’enregistrement des fichiers     MP3 Stéréo
Nombre de dossiers / Messages par dossier     4 / 99
Nombre de fichiers (max.)     396
LCD Taille / Rétro éclairage     LCD 3,9 cm
Puissance de sortie (Haut-parleur)     110 mW
Fréquence de réponse     64 – 22000 Hz
Microphone intégré     Stéréo
Contrôle de la vitesse de lecture numérique     Oui
Enregistrement à commande vocale     Oui
Prise microphone     Oui
Prise écouteur     Oui
Connexion PC     Par câble USB
Type de pile     2 piles LR3 AAA
Recharge de la batterie via USB     Oui
Autonomie max. en Lecture / Enregistrement (en mode LP)     env. 30 heures (piles alcalines)
FM stéréo     Oui
Couleurs     Noir / Gris
Accessoires fournis     Câble USB, 2 piles AAA, cordon tour de cou, écouteurs stéréo, micro cravate stéréo
Dimensions du produit (L x H x P)     4×10,8×1,8 cm
Poids net (g)     78 g (piles inclus)