Microsoft remplace les banques

Nominations

Frileuses avant la crise, les banques ont désormais des oursins dans les poches et rechignent à prêter le moindre centime aux entreprises qui souhaitent investir et se développer.

Conscient que l’attitude des banques risque, à terme, d’influer sur sa propre activité, Microsoft a décidé de prendre le problème à bras le corps, en multipliant les opérations de financement à destination des revendeurs et clients finaux, présentées en particulier dans le cadre des journées du financement du grossiste ETC. Ainsi, en quelques jours, l’éditeur a dévoilé coup sur coup, via sa structure Microsoft Financing, une offre de financement à 0% pour ses nouveaux clients de solutions ERP et CRM Microsoft Dynamics et un taux de 4,9% pour le financement de licences Open et Open Value. Le taux de 0% sur Dynamics est valable jusqu’au 20 mars 2009, pour une valeur comprise entre 15500 et 775000 euros, dont au minimum 15500 euros de logiciels Microsoft Dynamics. Quant aux 4,9%, ils s’appliquent pour tout financement sur 36 mois de licences Open ou Open Value dès 7500 euros d’achat. « Les taux habituellement pratiqués pour ce type de besoin tournent aux alentours de 8% », rappelle l’éditeur. Ces offres sont accompagnées par une nouvelle campagne publicitaire intitulée « Certains le voient à moitié vide… Et vous ? », spécialement conçue pour mettre en valeur le rôle des technologies en temps de crise. Selon Microsoft, les entreprises doivent en période de crise agir et considérer la situation au mieux comme une opportunité de gagner en compétitivité et parts de marché.