Qimonda en difficulté

Stratégies Channel

Le fabricant allemand de mémoires Qimonda, filiale du groupe Infineon, risque d’être placé en faillite, mettant sur le carreau du même coup plus de 13000 personnes, si sa maison mère ne parvient pas à s’en séparer.

En cause, les prix toujours très bas de la mémoire vive et l’incapacité des fabricants à résorber des stocks très importants. Depuis quelque temps déjà, la direction de Qimonda avait commencé à prendre des mesures pour réduire ses coûts. Mais la situation a depuis empiré, et les seules portes de sortie actuelles pour la société, qui a perdu 99% de sa capitalisation boursière, semblent être soit la mise en faillite, soit la cession à un tiers, Infineon refusant toute injection de capital supplémentaire.