ERP : Microsoft Dynamics Nav 2009 prend confiance en SOA

Stratégies Channel

La nouvelle offre ERP de Microsoft pour les structures de 10 à 1000 salariés propose une interface utilisateur rénovée.

Microsoft renouvelle sa gamme ERP. La nouvelle version AX 2009, progiciel de gestion pour les entreprises de 20 à 3500 salariés, avait été présentée lors du dernier salon ERP à Paris organisé le mois dernier.

Cette fois-ci, l’éditeur profite de son propre forum Convergence Europe (19-20 novembre) à Copenhague au Danemark pour présenter l’offre Nav 2009, le pendant ERP pour les entreprise de 10 à 1000 salariés. Afin de coller aux demandes “métiers” (pharmacie, textile, BTP, Automobiles,…), Microsoft poursuit le développement d’une trentaine de solutions verticales Nav.

Le logiciel ERP bénéficie d’une nouvelle interface utilisateur proche de l’ergonomie d’Office 2007 et basée sur une vingtaine de fonctions et rôles en entreprise. “D’un côté, Nous avons cherché à alléger la présentation des pages. Tout a été repensé, quitte à cacher des fonctions inutiles pour revenir à l’essentiel”, a expliqué Isabelle Saint-Martin, chef de produit Microsoft Dynamics Nav, lors d’une session de demo Live Office organisée lundi midi. “De l’autre, nous proposons une retranscription synthétique des données disponibles en vue d’une exploitation.”

300 nouveaux clients par an

Côté technologique, Nav 2009 entre dans l’ère de l’architecture orientée services (SOA ou services-oriented architecture en anglais) avec un recours aux services Web et aux standards XML. Microsoft se fait un point d’honneur à développer l’interopérabilité. En premier lieu avec son propre “éco-système” : Office (bureautique), SharePoint (collaboratif), SQL (base de données) et déclinaison mobile (via l’OS Windows mobile).

Microsoft Dynamics Nav 2009 est disponible dès maintenant dans 14 pays, dont la France. L’éditeur affiche 69 000 clients dans le monde, dont 1800 en France. “Nous gagnons 300 clients par an”, assure Isabelle Saint-Martin. Microsoft recontre sur son chemin des éditeurs concurrents au profil général comme SAP ou Sage mais aussi des spécialistes ERP par segment d’activité comme Cefid et Divalto.

Sur le volet des tarifs, Isabelle Saint-Martin assure qu’il n’y aura pas de changement avec l’introduction de Nav 2009. Il est possible d’acquérir le logiciel de gestion d’entreprise exploité en deux versions (“Essentiel” ou “Avancée”) sous forme de licence pour une installation sur site (à partir de 1500 euros HT par utilisateur simultané) ou sous forme de location en mode ASP (comptez entre 110 et 140 euros par utilisateur).